عَنْ زِيَادِ بْنِ لَبِيدٍ رضي الله عنه قَالَ:
ذَكَرَ النَّبِيُّ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ شَيْئًا، فَقَالَ: «ذَاكَ عِنْدَ أَوَانِ ذَهَابِ الْعِلْمِ» قُلْتُ: يَا رَسُولَ اللَّهِ، وَكَيْفَ يَذْهَبُ الْعِلْمُ، وَنَحْنُ نَقْرَأُ الْقُرْآنَ وَنُقْرِئُهُ أَبْنَاءَنَا وَيُقْرِئُهُ أَبْنَاؤُنَا أَبْنَاءَهُمْ إِلَى يَوْمِ الْقِيَامَةِ؟ قَالَ: «ثَكِلَتْكَ أُمُّكَ زِيَادُ، إِنْ كُنْتُ لَأُرَاكَ مِنْ أَفْقَهِ رَجُلٍ بِالْمَدِينَةِ، أَوَلَيْسَ هَذِهِ الْيَهُودُ وَالنَّصَارَى يَقْرَؤونَ التَّوْرَاةَ وَالْإِنْجِيلَ، لَا يَعْمَلُونَ بِشَيْءٍ مِمَّا فِيهِمَا؟!».

[صحيح لغيره] - [رواه ابن ماجه]
المزيــد ...

Ziyâd Ibn Labîd (qu'Allah l'agrée) relate :
" Le Prophète ﷺ mentionna une chose, alors il a dit : " Ceci sera au moment des prémices de la disparition de la science. " Alors, j'ai demandé : " Ô Messager d'Allah ! Comment la science disparaîtra-t-elle alors que nous récitons le Coran, nous l'enseignons à nos enfants et nos enfants eux-mêmes l'enseigneront à leurs enfants jusqu'au Jour de la Résurrection ? " Il répondit : " Ô Ziyâd ! Que ta mère te perde ! Certes, je te considérais parmi la personne la plus versée de Médine. Ces juifs et ces chrétiens qui lisent la Torah et l’Évangile n'accomplissent-ils rien de ce que contiennent leurs livres !? "

Authentique car renforcé par d'autres chaînes de rapporteurs. - Rapporté par Ibn Mâjah.

L'explication

Le Prophète ﷺ était assis parmi ses Compagnons et il a alors dit : " Ceci est le temps durant lequel la science sera ôtée et arrachée des gens. " Ziyâd ibn Labîd Al Ansârî (qu'Allah l'agrée) s'est alors étonné et a interrogé le Prophète ﷺ. Il a dit : " Comment la science sera-t-elle ôtée de nous et nous la perdrons !? Pourtant, nous avons lu Coran et l'avons mémorisé. Par Allah ! Nous le lisons et nous l'enseignons à nos femmes, nos enfants, et nos petits-enfants. " Alors, en s'étonnant, le Prophète ﷺ a dit : " Que ta mère te perde ô Ziyâd ! Certes, je te comptais parmi les savants des habitants de Médine. " Ensuite, il ﷺ lui a expliqué que : " Certes, la perte de la science n'est pas par la perte du Coran ; en fait, la perte de la science est par la perte de ne pas oeuvrer selon la science. " En effet, cette Torah et cet Évangile sont auprès des juifs et des chrétiens. Et pourtant, cela ne leur a pas été bénéfique et ils n'ont pas tiré bénéfice de leur objectif et finalité qui est d'oeuvrer en fonction de qu'ils ont appris et connu.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le bengali Le chinois Le persan Indien Vietnamese Cinghalais Ouïghour kurde Haoussa Malayalam Télougou Swahili Tamoul Birman Thaïlandais pachtou Assamais Albanais السويدية الأمهرية
Présentation des traductions

Parmi les points profitables de ce hadith

  1. La présence des exemplaires du Coran et des livres aux mains des gens ne sont pas bénéfiques s'ils ne sont pas mis en oeuvre.
  2. L'enlèvement de la science sera par diverses affaires : la mort du Prophète ﷺ, la mort des savants, le délaissement de l'oeuvre selon la science, etc.
  3. Parmi les signes de l'Heure, il y aura la disparition de la science et l'abandon de l'oeuvre.
  4. L'incitation à oeuvrer selon la science car ceci est la finalité et l'objectif.