La catégorie: Le dogme .

عن عمر -رضي الله عنه- قال: «بينما نحن جلوسٌ عند رسول الله -صلى الله عليه وسلم- ذات يوم إذ طَلَعَ علينا رجلٌ شديد بياض الثياب، شديد سَواد الشعر، لا يُرى عليه أثرُ السفر ولا يعرفه منَّا أحدٌ، حتى جلس إلى النَّبيِّ -صلى الله عليه وسلم-، فأسنَد ركبتيْه إلى ركبتيْه، ووضع كفَّيه على فخذيْه، وقال: يا محمد أخبرْني عن الإسلام؟ فقال رسول الله -صلى الله عليه وسلم-: الإسلامُ أن تشهدَ أن لا إله إلا الله وأنَّ محمداً رسول الله، وتقيم الصلاة، وتُؤتيَ الزكاة، وتصومَ رمضان، وتحجَّ البيت إن استطعتَ إليه سبيلاً، قال: صدقتَ، فعَجِبْنا له يَسأله ويُصدِّقه، قال: فأخبرْني عن الإيمان؟ قال: أن تؤمنَ بالله وملائكته وكُتبه ورسُله واليوم الآخر، وتؤمن بالقدَر خيره وشرِّه، قال: صدقتَ، فأخبرْني عن الإحسان؟ قال: أن تعبدَ الله كأنَّك تراه، فإن لَم تكن تراه فإنَّه يراك، قال: فأخبرني عن الساعة؟ قال: ما المسؤول عنها بأعلمَ مِن السائل، قال: فأخبرني عن أمَاراتِها؟ قال: أنْ تلِدَ الأَمَةُ ربَّتَها، وأنْ تَرَى الحُفاةَ العُراة العَالَة رِعاءَ الشاءِ يَتَطاوَلون في البُنيان، ثمَّ انطلق فَلَبِثَ مليًّا ثم قال: يا عمر أتدري مَن السائل؟ قلتُ: الله ورسوله أعلم، قال: فإنَّه جبريلُ أتاكم يعلِّمُكم دينَكم».
[صحيح.] - [رواه مسلم.]
المزيــد ...

'Umar [Ibn Al-Khaṭṭâb] (qu'Allah l'agrée) a dit : « Un jour, alors que nous étions assis auprès du Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) voici que nous apparut un homme aux habits d’une vive blancheur et aux cheveux d’une noirceur intense, sans trace visible de voyage, personne parmi nous ne le connaissait. Il vint s’asseoir en face du Prophète (sur lui la paix et le salut), plaça ses genoux contre les siens, posa les paumes de ses mains sur ses deux cuisses et dit : « Ô Muḥammad ! Informe-moi au sujet de l’islam ! » Le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) lui répondit alors : « L’islam est que tu témoignes qu’il n’y a pas de divinité si ce n’est Allah et que Muḥammad est le Messager d'Allah ; que tu accomplisses la prière ; que tu verses l’aumône légale ; que tu jeûnes durant le mois de Ramaḍân ; et que tu effectues le pèlerinage à La Demeure [Sacrée] si tu en as la possibilité. » - « Tu as dit vrai ! » dit l’homme. Nous nous étonnâmes de le voir interroger le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) puis l’approuver [ensuite]. Il poursuivit : « Informe-moi au sujet de la foi (Al-Îmân) ! » - « C’est que tu croies en Allah, en Ses Anges, en Ses Livres, en Ses Messagers, au Jour Dernier et au Destin imparti en bien ou en mal. », répliqua le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut). « Tu as dit vrai ! », répéta l’homme qui poursuivit [en demandant] : « Informe-moi au sujet de la vertu (Al-Iḥṣân) ! » Le Prophète (sur lui la paix et le salut) répondit : « C’est que tu adores Allah comme si tu Le voyais. Car si tu ne Le vois pas, Lui, il te voit certainement ! ». L’homme dit : « Informe-moi au sujet de l’Heure ! ». Le Prophète (sur lui la paix et le salut) répondit : « L’interrogé n’en sait pas plus que celui qui l’interroge ! ». L’homme demanda alors : « Quels en sont les signes précurseurs ? » Le Prophète (sur lui la paix et le salut) répondit : « C’est lorsque la servante engendrera sa maîtresse, et lorsque tu verras les bergers miséreux, pieds nus et mal vêtus rivaliser dans l’édification de constructions élevées. » Là-dessus, l’homme partit. Quant à moi, je restai un moment. Ensuite, le Prophète (sur lui la paix et le salut) me demanda : « Ô ’Umar ! Sais-tu qui interrogeait ? » Je répondis : « Allah et Son Messager savent mieux ! » Le Prophète (sur lui la paix et le salut) dit alors : « C’est Jibril qui est venu vous enseigner votre religion ! »

L'explication

Jibril (sur lui la paix) est sorti auprès des Compagnons (qu'Allah les agrée tous) sous l'apparence d'un homme que personne ne connaissait alors qu'ils étaient assis avec le Prophète (sur lui la paix et le salut). Il s'est assis devant le Prophète (sur lui la paix et le salut) à la manière d'un étudiant qui cherche à être éclairé. Il le questionna alors au sujet de l'islam, le Prophète (sur lui la paix et le salut) répondit en lui citant les piliers de l'islam comprenant : l'attestation des deux témoignages ; l'assiduité aux cinq prières ; l'acquittement de l’aumône légale envers ses bénéficiaires ; le jeûne du mois de Ramaḍan avec une intention sincère ; et l'accomplissement du pèlerinage pour quiconque en possède les moyens. Alors, Jibril l'approuva. Les Compagnons furent étonnés du fait que sa question impliquait, en apparence, son manque de connaissance et [qu’il la fit suivre] ensuite par une approbation de la réponse qui lui fut donnée. Après cela, il le questionna au sujet de la foi et le Prophète (sur lui la paix et le salut) lui répondit en mentionnant les piliers de la foi [et notamment] le fait qu'Allah est Le Créateur, Celui qui accorde la subsistance, qui est décrit par la perfection et exempt de toute imperfection ; que les Anges, qu'Allah a créés, sont de nobles serviteurs qui ne Lui désobéissent jamais, Exalté soit-Il, et accomplissent Son ordre. Puis, la foi dans les Livres révélés aux Prophètes de la part d'Allah, le Très-Haut. Ensuite, la foi aux Messagers qui transmettent de la part d'Allah Sa religion et aussi le fait que l'individu doit adorer Allah, Gloire et Pureté à Lui, comme s'il Le voyait. Et [que, puisqu’il] ne peut accomplir cette adoration [comme il se doit, qu’il s’efforce] d’adorer Allah, Exalté soit-Il, avec crainte [en ayant à l'esprit] que Celui-ci l'observe et que rien ne Lui échappe. Puis, il expliqua clairement que la connaissance de l'Heure n'est connue d'aucune créature et que parmi les signes de l'Heure, il y aura la recrudescence des esclaves et de leurs enfants, ou [selon une autre explication du ḥadith] de la désobéissance des enfants envers leurs mères avec qui ils se comporteront comme si elles étaient des esclaves. [Il expliqua aussi] qu'à la fin des temps, les richesses de la vie d'ici-bas seront déroulées aux pieds des bergers et des pauvres qui s'enorgueilliront en décorant et élevant les constructions d'immeubles. Toutes ces questions et réponses de la part de Jibril (sur lui la paix) avaient pour objectif d’enseigner cette religion monothéiste. Ainsi, le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) a dit : « C'est Jibril qui est venu vous enseigner votre religion ! »

La traduction: L'anglais Le turque L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le chinois
Présentation des traductions