عن أبي الهياج الأسدي قال: قال لي علي -رضي الله عنه-: «ألا أَبْعَثُك على ما بَعَثَني عليه رسول الله -صلى الله عليه وسلم-؟ أن لا تَدْعَ صُورَةً إلا طَمَسْتَها، ولا قَبْرًا مُشْرِفًا إلا سَوَّيْتَه».
[صحيح.] - [رواه مسلم.]
المزيــد ...

D'après Abî Al-Hayyâj Al-Asadî : 'Alî [ibn Abî Tâlib (qu'Allah l'agrée) m'a dit : « Ne souhaiterais-tu pas que je t'envoie avec ce que le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) m'a envoyé ? Ne laisse pas une représentation sans l'effacer et [ne laisse pas] une tombe surélevée sans l'aplanir. »
[Authentique] - [Rapporté par Muslim]

L'explication

L'Islam veille à fermer tous les prétextes qui pourraient conduire au polythéisme, subtil ou apparent. Ici, 'Alî (qu'Allah l'agrée) nous a informés que le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) l'a envoyé et lui a ordonné d'effacer toute représentation qu'il trouverait. En effet, il y a dans cela une ressemblance à la création d'Allah, Exalté soit-Il, et le fait de tenter les hommes si celles-ci sont vénérées, ce qui peut amener les gens à tomber dans l'idolâtrie. Il lui a aussi ordonné de détruire tout édifice qui a été bâti sur une tombe ou si la tombe a été élevée au-dessus de la hauteur prescrite. En effet, il y a aussi dans cela un moyen pour tenter les gens et qu'ils prennent ces défunts comme des associés à Allah dans l'adoration et la vénération. En fait, ceci vise à ce que les musulmans demeurent sur leur Islam et la pureté de leur croyance. En effet, la représentation de formes et l'édification sur les tombes conduisent les gens à les vénérer, les sanctifier, les élever au-dessus de leur position et leur donner l'un des droits d'Allah, Exalté soit-Il.

La traduction: L'anglais L'espagnol. L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le chinois Le persan Indien
Présentation des traductions