عن عبد الله بن مالك بن بُحَيْنَةَ -رضي الله عنهم-: «أن النبي -صلى الله عليه وسلم- كان إذا صَلَّى فرّج بين يديه، حتى يَبْدُوَ بياضُ إبْطَيْهِ».
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

‘Abdullah ibn Mâlik ibn Bouḥaynah (qu’Allah les agrée) relate : « Lorsque le Prophète (sur lui la paix et le salut) priait, il écartait ses bras, à tel point que la blancheur de ses aisselles apparaissait. »
Authentique. - Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim.

L'explication

Lorsque le Prophète (sur lui la paix et le salut) se prosternait, il éloignait ses avant-bras de ses flancs ; ils étaient ainsi bien levés et lui permettaient de bien prendre appui [sur ses mains] tout au long de la prosternation. Il les écartait tellement que la blancheur de ses aisselles était visible. Cependant, le Prophète (sur lui la paix et le salut) faisait cela parce qu'il était imam ou parce qu'il priait seul ; et il n'a pas été légiféré de faire ainsi pour le fidèle qui risque d’importuner son voisin [dans le rang].

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien Ouïghour kurde Portugais
Présentation des traductions