عن أبي هريرة -رضي الله عنه- أَن النبيَّ -صَلّى اللهُ عَلَيْهِ وسَلَّم- قَالَ: «الرَّجُلُ عَلَى دِينِ خَلِيلِهِ، فَلْيَنْظُر أَحَدُكُم مَنْ يُخَالِل».
[حسن.] - [رواه أبوداود والترمذي وأحمد.]
المزيــد ...

Abû Hurayrah (qu’Allah l’agrée) relate que le messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) a dit : « L’homme a la religion de son ami. Que chacun fasse donc attention à ses fréquentions. »

L'explication

Le hadith d’Abû Hurayrah (qu’Allah l’agrée) met en évidence le fait que l’homme est influencé par les habitudes et les agissements de ses amis. Donc, par précaution et afin de se protéger, il lui est impératif de faire attention à ses fréquentations. Ainsi, celui dont il constate la droiture et le bon comportement, alors il le côtoiera ; mais dans le cas contraire il s’en écartera. En effet, le tempérament [humain] et la camaraderie [bonne ou mauvaise] ont tendance à rejaillir sur [nos] propres attitudes. Al-Ghazâlî a dit : « Fréquenter un homme plein d’entrain entraîne énergie et vivacité, de même que fréquenter un ascète nous amène à être plus ascète de ce bas monde. Cela est dû au tempérament [humain] qui a la propension à vouloir imiter et copier [autrui], et parfois sans même s’en rendre compte. En résumé, ce hadith témoigne de la nécessité et de l’intérêt à fréquenter les gens pieux.

La traduction: L'anglais L'espagnol Le turque L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan
Présentation des traductions