عن المغيرة بن شعبة -رضي الله عنه- قال: ((كُنت مع النبيَّ -صلَّى الله عليه وسلَّم- في سَفَر، فأهْوَيت لِأَنزِع خُفَّيه، فقال: دَعْهُما؛ فإِنِّي أدخَلتُهُما طَاهِرَتَين، فَمَسَح عليهما)).
[صحيح.] - [متفق عليه، واللفظ للبخاري.]
المزيــد ...

Al-Mughîra ibn Shu'bah (qu'Allah l'agrée) relate : « J'étais en voyage avec le Prophète (sur lui la paix et le salut) et, alors que je me baissais afin de lui enlever ses chaussures, il dit : « Laisse-les, car je les ai enfilées alors qu'ils étaient purs », puis il passa les mains dessus. »
[Authentique] - [Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim, selon la narration d'Al-Bukhârî]

L'explication

Al-Mughîra ibn Shu'bah (qu'Allah l'agrée) était avec le Prophète (sur lui la paix et le salut) en voyage, pour se rendre à la bataille de Tabûk. Quand ce dernier (sur lui la paix et le salut) fit ses ablutions, après qu'il eut lavé son visage, ses bras et passé les mains sur sa tête, Al-Mughîrah se baissa pour enlever les chaussures du Prophète (sur lui la paix et le salut), afin qu'il se lavât les pieds. Mais ce dernier lui dit de les laisser et de ne pas les enlever, car il les avait enfilées alors qu'il était en état de pureté. Il passa donc les mains mouillées sur les chaussons au lieu de laver les pieds. Cette pratique est également valable pour les chaussettes et ce qui y ressemble. Elles ont le même statut que les chaussures.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien
Présentation des traductions