عن أبي أيوب الأنصاري -رضي الله عنه- قال: قال رسول الله -صلى الله عليه وسلم-: «لا يحل لمسلم أن يهجر أخاه فوق ثلاث ليال، يلتقيان: فيُعرض هذا، ويُعرض هذا، وخيرهما الذي يبدأ بالسلام».
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

Abû Ayyûb Al-Ansârî (qu’Allah l’agrée) relate que le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) a dit : « Il n’est pas permis à un musulman d’éviter son frère plus de trois jours de sorte que, lorsqu’ils se rencontrent, ils se détournent l'un de l'autre. Et le meilleur des deux est celui qui salue l’autre en premier. »

L'explication

Ce ḥadith interdit au musulman de fuir, d’éviter son frère plus de trois jours. Dans le sens où, lorsqu’ils se croisent, chacun se détourne et s’abstient de saluer l’autre et de lui adresser la parole. On en déduit qu’il est permis d’éviter l’autre moins de trois jours, car la nature humaine en a besoin. En effet, l’être humain est de nature irritable et impolie. Voilà pourquoi, il est permis d’éviter l’autre trois jours, pour laisser passer ce caractère lorsqu’il refait surface. La fuite dont il est question dans le ḥadith est celle qui est motivée par des questions personnelles. Quant au fait de fuir autrui pour la cause d’Allah, comme le fait d’éviter les pécheurs, les innovateurs et les mauvaises fréquentations, alors ceci ne se limite pas à une durée précise, mais est lié à une cause et disparaît si celle-ci disparaît. Enfin, lorsque deux personnes sont en conflit, alors la meilleure des deux est celle qui essaie de dissiper le froid qui existe entre eux en saluant l’autre en premier.

La traduction: L'anglais L'espagnol Le turque L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le Bengali Le chinois
Présentation des traductions