عَنْ أَبِي هُرَيْرَةَ رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُ أَنَّ رَسُولَ اللَّهِ صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ قَالَ:
«نَارُكُمْ جُزْءٌ مِنْ سَبْعِينَ جُزْءًا مِنْ نَارِ جَهَنَّمَ»، قِيلَ: يَا رَسُولَ اللَّهِ، إِنْ كَانَتْ لَكَافِيَةً. قَالَ: «فُضِّلَتْ عَلَيْهِنَّ بِتِسْعَةٍ وَسِتِّينَ جُزْءًا كُلُّهُنَّ مِثْلُ حَرِّهَا».

[صحيح] - [متفق عليه]
المزيــد ...

Aboû Hourayrah (qu'Allah l'agrée) relate que le Messager d'Allah (qu’Allah le couvre d’éloges et le préserve) a dit :
« Votre feu est une partie des soixante-dix parties du feu de l'Enfer. - On a dit : Ô Messager d'Allah ! C'est amplement suffisant ! - Il a dit : Il lui a été rendu supérieur de soixante-neuf parties, chacune d'entre elles ayant la même chaleur que lui. »

Authentique. - Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim.

L'explication

Le Prophète (qu’Allah le couvre d’éloges et le préserve) informe que le feu d'ici-bas est une partie des soixante-dix parties du feu de la Géhenne. Ainsi, la puissance de la chaleur du feu de l'au-delà est supérieure de soixante-neuf parties par rapport à la chaleur du feu d'ici-bas. Chaque partie du feu de l'Enfer équivalant à la chaleur du feu d'ici-bas. On a alors dit : "Ô Messager d'Allah ! Certes, le feu d'ici-bas aurait été amplement suffisant pour châtier quiconque entre en Enfer !" Il a alors dit : "Le feu de la Géhenne a été rendu supérieur au feu d'ici-bas de soixante-neuf parties, l'ardeur de chacune d'entre elles équivaut à celle du feu d'ici-bas !"

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le bengali Le chinois Le persan Indien Vietnamese Cinghalais Ouïghour kurde Haoussa Malayalam Télougou Swahili Tamoul Birman Thaïlandais pachtou Assamais Albanais السويدية الأمهرية
Présentation des traductions

Parmi les points profitables de ce hadith

  1. La mise en garde contre l'Enfer afin que les gens s'éloignent des œuvres qui y conduisent.
  2. La gravité du feu de la Géhenne et de son châtiment, l'ardeur de sa chaleur.