عَنْ أَنَسٍ رضي الله عنه قَالَ:
جَاءَ رَجُلٌ إِلَى النَّبِيِّ صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ فَقَالَ: يَا رَسُولَ اللهِ، مَا تَرَكْتُ حَاجَّةً وَلَا دَاجَّةً إِلَّا قَدْ أَتَيْتُ، قَالَ: «أَلَيْسَ تَشْهَدُ أَنْ لَا إِلَهَ إِلَّا اللهُ وَأَنَّ مُحَمَّدًا رَسُولُ اللهِ؟» ثَلَاثَ مَرَّاتٍ. قَالَ: نَعَمْ، قَالَ: «فَإِنَّ ذَلِكَ يَأْتِي عَلَى ذَلِكَ».

[صحيح] - [رواه أبو يعلى والطبراني والضياء المقدسي]
المزيــد ...

Anas (qu'Allah l'agrée) relate :
" Un homme est venu au Prophète (qu’Allah le couvre d’éloges et le préserve) et a dit : " Ô Messager d'Allah ! Je n'ai pas laissé une chose, qu'elle soit petite ou grande, sans l'avoir commise !" Il dit : " N'attestes-tu pas qu’Il n'est de divinité [digne d'adoration] qu'Allah et que Mouḥammad est le Messager d’Allah ? " [Il répéta cela] Trois fois. La personne répondit : " Si ! " Il lui a dit : " Alors, ceci viendra certes sur cela !"

Authentique. - Rapporté par Abû Yaʽlâ.

L'explication

Un homme est venu au Prophète (qu’Allah le couvre d’éloges et le préserve) et a dit : " Ô Messager d'Allah ! Certes, j'ai commis tous les péchés et toutes les désobéissances, et je n'ai rien laissé sans l'accomplir, qu'il s'agisse d'une petite ou d'une grande chose. Est-ce qu'on me pardonnera ? " Le Prophète (qu’Allah le couvre d’éloges et le préserve) dit alors : " N'attestes-tu pas qu’Il n'est de divinité [digne d'adoration] qu'Allah et que Mouḥammad est le Messager d’Allah ? " Il lui répéta cela trois fois. La personne répondit : " Si, je l'atteste ! " Le Prophète (qu’Allah le couvre d’éloges et le préserve) l'informa alors du mérite de la double attestation, qu'elle expie les mauvaises actions et que le repentir efface ce qui précède.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le bengali Le chinois Le persan Indien Vietnamese Cinghalais Ouïghour kurde Haoussa Malayalam Télougou Swahili Tamoul Birman Thaïlandais Allemand pachtou Assamais Albanais السويدية الأمهرية
Présentation des traductions

Parmi les points profitables de ce hadith

  1. La grandeur de la double attestation et le fait qu'elle prévaut sur les péchés pour quiconque la prononce en étant sincère dans son coeur.
  2. L'Islam efface ce qui précède.
  3. Le repentir véridique efface ce qui précède.
  4. La répétition dans l'apprentissage fait partie de la bonne guidée du Prophète (qu’Allah le couvre d’éloges et le préserve).
  5. Le mérite de la double attestation et qu'elle est une cause de délivrance de l'éternité en Enfer.