عَنْ أَبِي هُرَيْرَةَ رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُ قَالَ: قَالَ رَسُولُ اللَّهِ صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ:
«وَالَّذِي نَفْسِي بِيَدِهِ، لَيُوشِكَنَّ أَنْ يَنْزِلَ فِيكُمْ ابْنُ مَرْيَمَ حَكَمًا مُقْسِطًا، فَيَكْسِرَ الصَّلِيبَ، وَيَقْتُلَ الخِنْزِيرَ، وَيَضَعَ الجِزْيَةَ، وَيَفِيضَ المَالُ حَتَّى لاَ يَقْبَلَهُ أَحَدٌ».

[صحيح] - [متفق عليه]
المزيــد ...

D'après Abû Hurayrah (qu'Allah l'agrée) : Le Messager d'Allah ﷺ a dit :
" Par Celui qui détient mon âme dans Sa Main ! Le fils de Marie descendra bientôt parmi vous en tant que juge équitable. Il brisera la croix, tuera le cochon, abolira le tribut, et la richesse sera tellement abondante que personne ne l'acceptera. "

Authentique. - Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim.

L'explication

Le Prophète ﷺ jure de la proximité de la descente de Jésus fils de Marie (paix sur lui) pour juger en toute justice entre les hommes par la Charia Muhammadienne. Il (paix sur lui) cassera la croix que les chrétiens vénéraient. Jésus (paix sur lui) tuera aussi le cochon. Il (paix sur lui) abolira le tribut et cela signifiera que tous les hommes entreront dans [la religion de] l'Islam. L'argent sera si abondant que personne n'en acceptera ; cela en raison de sa profusion et du fait que chacun s'en passera parce qu'il en aura déjà. Les bénédictions descendront et les variétés de bien se succèderont.

La traduction: L'anglais L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le chinois Le persan Indien Cinghalais Ouïghour kurde Haoussa Malayalam Swahili Tamoul Birman Thaïlandais pachtou Assamais السويدية الأمهرية
Présentation des traductions

Parmi les points profitables de ce hadith

  1. La confirmation de la descente de Jésus (paix sur lui) à la fin des temps et il (paix sur lui) sera parmi les Signes de l'Heure.
  2. La Charia de Muhammad ﷺ n'est pas abrogée excepté par elle-même.
  3. La descente de la bénédiction dans l'argent à la fin des temps et le détachement des gens à l'égard de celui-ci.
  4. La bonne nouvelle de la perduration de la religion de l'Islam de sorte que Jésus (paix sur lui) jugera par lui à la fin des temps.
Plus