عن عليٍّ -رضي الله عنه- قال: رأيتُ رسولَ اللهِ -صلى الله عليه وسلم- أَخَذَ حَرِيرًا، فجعله في يمينه، وذَهَبًا فجعله في شماله، ثم قال: «إِنَّ هَذَيْنِ حرامٌ على ذُكُورِ أُمَّتِي». عن أبي موسى الأشعري -رضي الله عنه-: أَنَّ رسولَ اللهِ -صلى الله عليه وسلم- قال: «حُرِّمَ لِباسُ الحَرِيرِ والذَّهَبِ على ذُكُورِ أُمَّتِي، وأُحِلَّ لإِنَاثِهِمْ».
[صحيحان.] - [حديث علي رضي الله عنه: رواه أبو داود والنسائي وابن ماجه وأحمد. حديث أبي موسى رضي الله عنه: رواه الترمذي والنسائي وأحمد.]
المزيــد ...

‘Alî (qu’Allah l’agrée) relate : « J'ai vu le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) prendre de la soie dans sa main droite et de l’or dans sa main gauche, puis déclarer : « Ces deux choses-là sont interdites aux hommes de ma communauté ! » Abû Mûsâ Al-Ash’arî (qu’Allah l’agrée) relate que le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) a dit : « Le port de la soie et l’or ont été interdits aux hommes de ma communauté et autorisés pour les femmes. »
Authentique dans ses deux versions. - Rapporté par Ibn Mâjah.

L'explication

Le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) prit de la soie dans sa main droite et de l’or dans sa main gauche, puis il déclara : « Ces deux choses-là sont interdites aux hommes de ma communauté » sauf ceux qui les portent pour cause d’allergie en ce qui concerne la soie, ou ne trouvent pas autre chose comme substitut comme pour le fait de greffer des feuilles d’or à un nez coupé. Par contre, la soie et l’or sont licites pour les femmes. Elles peuvent donc les porter comme elles le désirent tout en évitant le gaspillage qui est strictement interdit comme Allah, Exalté soit-Il a dit : {(Et ne commettez pas d’excès, car Il [Allah] n’aime pas ceux qui commettent des excès.)} [Coran : 7/31].

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien Ouïghour kurde Haoussa
Présentation des traductions