عن يحيى المازني -رحمه الله- قال: ((شَهِدتُّ عمرو بن أبي حسن سأل عبد الله بن زيد عن وُضوء النبي -صلى الله عليه وسلم-؟ فدعا بتَور من ماء، فتوضَّأ لهم وُضُوء رسول الله -صلى الله عليه وسلم-، فأكفَأ على يديه من التَّورِ، فغسَل يديه ثلاثًا، ثم أدخل يدهُ في التور، فمَضْمَض واسْتَنْشَق واسْتَنْثَر ثلاثا بثلاثِ غَرَفَات، ثم أدخل يده فغسل وجهه ثلاثا، ثم أدخل يده في التور، فغَسَلَهُما مرَّتين إلى المِرْفَقَين، ثم أدخل يدَه في التَّور، فمَسَح رأسَه، فأَقْبَل بهما وأَدْبَر مرَّة واحدة، ثم غَسَل رِجلَيه)). وفي رواية: ((بدأ بمُقَدَّم رأسه، حتى ذَهَب بهما إلى قَفَاه، ثم رَدَّهُما حتَّى رَجَع إلى المكان الذي بدأ منه)). وفي رواية ((أتانا رسول الله -صلى الله عليه وسلم- فأخْرَجنا له ماء في تَورٍ من صُفْرٍ)).
[صحيح.] - [الرواية الأولى: متفق عليها الرواية الثانية: متفق عليها الرواية الثالثة : رواها البخاري.]
المزيــد ...

Yahyâ Al Mâzinî (qu’Allah lui fasse miséricorde) a dit : « J’ai vu ‘Amr Ibn Abî Hassan questionner ‘AbdaLlah Ibn Zayd sur la manière que le prophète (sur lui la paix et le salut) avait de faire les ablutions ? [Ibn Zayd] demanda alors [qu’on lui amène] un petit récipient, et se mit, pour les gens, à faire les ablutions comme le prophète (sur lui la paix et le salut) les faisait. Il pencha le récipient et versa [de l’eau] sur ses mains et les lava à trois reprises. Ensuite, il plongea ses mains dans le récipient, et se rinça la bouche et le nez trois fois, en reprenant de l’eau à chaque reprise. Puis, il plongea de nouveau ses mains dans le récipient et se lava le visage trois fois. Il introduisit ses mains une nouvelle fois dans le récipient, et se lava les bras jusqu’aux coudes, deux fois. Ensuite, il réinséra ses mains dans le récipient, et s’essuya la tête, du devant vers l’arrière et inversement, une seule fois. Enfin, il se lava les pieds. » Et dans une version, il dit : « Il commença par le haut du front, pour aller jusqu’à la nuque, et fît ensuite le chemin inverse jusqu’à revenir à son point de départ. » Et dans une [autre] version, il dit : « Le messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) vint à nous, alors on lui apporta un petit récipient de cuivre jaune. »

L'explication

Du fait de leur assiduité et leur profond attachement à suivre la tradition du prophète (sur lui la paix et le salut) (« As-Sunnah »), les Pieux Prédécesseurs (« As-Salaf As-Sâlih ») s’interrogeaient [régulièrement] sur la manière de pratiquer du prophète (sur lui la paix et le salut). Dans ce présent hadith, ‘Amr Ibn Yahyâ nous raconte que son père a vu son oncle, ‘Amr Ibn Abî Hassan, demander au compagnon ‘AbdaLlah Ibn Zayd (qu’Allah les agrées tous les deux) de lui décrire les ablutions du prophète (sur lui la paix et le salut). Le compagnon décida de les lui montrer concrètement afin de bien lui faire comprendre et de marquer son esprit. Il demanda donc un récipient d’eau, et comme ses mains allaient être « l’outil de nettoyage » du reste, il commença par celles-ci, en penchant le récipient, puis il versa de l’eau dessus trois fois pour les laver. Ensuite, il plongea sa main dans le récipient et prit trois « paumes » d’eau pour se rincer la bouche et le nez. Puis, il prit de l’eau [du récipient] et se lava le visage trois fois. Il prit encore de l’eau et se lava les bras jusqu’aux coudes, chacun deux fois. Ensuite, il plongea ses mains [dans le récipient] et s'essuya la tête, en commençant par le haut de son front jusqu’à sa nuque, et inversement, pour finir par le haut du front. Il le fît de telle manière pour que ses cheveux, par le mouvement aller et retour, soient complètement essuyés. Enfin, il lava ses pieds jusqu’aux chevilles. Sûr de lui, ‘AbdaLlah Ibn Zayd (qu’Allah les agrées tous les deux) expliqua alors que c’était de cette façon que le prophète (sur lui la paix et le salut) faisait ses ablutions.

La traduction: L'anglais L'espagnol Le turque L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le Bengali Le chinois
Présentation des traductions