عن عبد الله بن عمر -رضي الله عنهما- أن النبي -صلى الله عليه وسلم- كان يرفع يديه حَذْوَ مَنْكِبَيْهِ إذا افْتَتَحَ الصلاة، وإذا كبّر للرُّكُوعِ ، وإذا رفع رأسه من الركوع رَفَعَهُمَا كذلك، وقال: سَمِعَ الله لمن حَمِدَهُ رَبَّنَا ولك الحمد، وكان لا يفعل ذلك في السُّجُودِ.
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

'Abdullah ibn 'Umar (qu'Allah l'agrée) a rapporté que le prophète (sur lui la paix et le salut) levait les mains jusqu’aux épaules lorsqu’il entamait la prière, lorsqu'il s'inclinait et lorsqu’il relevait sa tête de l’inclinaison. Il disait en relevant sa tête : «Allah exauce celui qui Le loue, ô notre Seigneur à toi la louange». En revanche, il ne levait pas les mains lorsqu'il se prosternait.

L'explication

La prière est une adoration éminemment importante ; chaque membre du corps a donc une fonction particulière. Ainsi, les mains ont plusieurs fonctions parmi lesquelles le fait de les lever à hauteur des épaules lorsque l’on prononce le « takbir » de sacralisation (le fait de dire « Allâhou akbar » pour entrer en prière) de manière à embellir la prière. Ce « takbîr » revêt le sens de la toute-puissance d’Allah et de Sa supériorité. On les lève également à chaque inclinaison et lorsque l’on se relève de l’inclinaison, et ce, quelle que soit l’unité de prière. Enfin, dans ce récit de la tradition prophétique, le rapporteur affirme sans ambiguïté que le prophète (sur lui la paix et le salut) ne faisait pas ce geste lorsqu’il se baissait en prosternation.

La traduction: L'anglais L'espagnol Le turque L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le Bengali Le chinois
Présentation des traductions