عن عبد الله بن مَسْعُود -رضي الله عنه- قال: عَلَّمَنِي رسول الله -صلى الله عليه وسلم- التَّشَهُّد، كَفِّي بين كفيه، كما يُعَلِّمُنِي السورة من القرآن: التَّحِيَّاتُ للَّه, وَالصَّلَوَاتُ وَالطَّيِّبَاتُ، السلام عليك أيها النبي ورحمة الله وبركاته، السلام علينا وعلى عباد الله الصالحين، أشهد أن لا إله إلا الله وأشهد أن محمدا عبده ورسوله». وفي لفظ: «إذا قعد أحدكم في الصلاة فليقل: التحيات لله...» وذكره، وفيه: «فإنكم إذا فعلتم ذلك فقد سَلَّمْتُمْ على كل عبد صالح في السماء والأرض ...» وفيه: « ... فَلْيَتَخَيَّرْ من المسألة ما شاء».
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

‘AbduLlah Ibn Mas’ûd - qu’Allah l’agrée - a dit : « Le messager d’Allah - paix et salut sur lui - m’a enseigné les salutations finales (« At-Tashahud »), tenant ma main entre les siennes, comme il m’enseignait une sourate du Coran : « Les salutations sont vouées à Allah, ainsi que les prières et les bonnes choses. Que le salut soit sur toi, ô prophète, ainsi que la miséricorde d’Allah et Ses bénédictions. Que le salut soit sur nous et sur les pieux serviteurs d’Allah. Je témoigne qu’il n’y a aucune divinité, digne d’être adoré, en dehors d’Allah et je témoigne que Muhammad est Son serviteur et Son messager ! » Et dans une expression : « Lorsque quelqu’un s’assoit [à la fin] dans la prière, qu’il dise : « Les salutations sont vouées à Allah […] En faisant cela, vous aurez salué tout serviteur pieux qui se trouve dans le ciel ou sur la Terre […] Qu’il demande donc ce qu’il désire. »

L'explication

‘AbduLlah Ibn Mas’ûd - qu’Allah l’agrée - raconte que le Prophète - paix et salut sur lui - lui a enseigné « At-Tashahud », que l’on dit lorsqu’on s’assoit la première fois dans la prière et la deuxième fois si la prière compte trois ou quatre unités. Le Prophète - paix et salut sur lui - s’est appliqué à lui apprendre ce « Tashahud » puisqu’il tenait ses mains entre les siennes. « At-Tashahud » commence par l’exaltation [absolue] d’Allah et le fait de dire que c’est Lui qui mérite les prières, les différents actes d’adoration et les bonnes choses, etc. C’est-à-dire : les bonnes paroles, les bonnes œuvres, les bonnes caractéristiques, etc. Après les éloges adressés à Allah viennent les invocations en faveur du Prophète - paix et salut sur lui - puisqu’on demande qu’il soit préservé de toute déficience, de tout ce qui est négatif, etc. On demande à Allah de lui accorder la miséricorde et le bien et de les lui augmenter pleinement. Puis, on invoque pour soi et pour ceux qui sont présents parmi les [êtres] humains et les Anges. Ensuite, on invoque de façon générale pour tous les serviteurs pieux, qu’ils soient parmi les [êtres] humains, les djinns ou les Anges, dans le ciel ou sur Terre, ceux qui sont passés et ceux qui viendront. Cela relève des paroles à la fois brèves et exhaustives du Prophète - paix et salut sur lui -. Enfin, on atteste fermement que nul autre qu’Allah ne mérite d’être adoré et que Muhammad a les deux qualités suivantes : il est un serviteur et il est un messager. Ces deux qualités sont honorables et expriment le juste milieu entre l’exagération et l'indifférence. Plusieurs versions du « Tashahud » ont été rapportées, mais la meilleure et la plus connue d’entre elles est le « Tashahud » d’Ibn Mas’ûd - qu’Allah l’agrée - que l’auteur a cité ici. Toutefois, il est permis de prononcer les autres formules authentiques qui ont été rapportées.

La traduction: L'anglais L'espagnol Le turque L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le Bengali Le chinois
Présentation des traductions