عن عقبة بن عامر -رضي الله عنه- مرفوعاً: "من تَعَلَّقَ تَمِيمَةً فلا أَتَمَّ الله له، ومن تَعَلَّقَ وَدَعَةً فلا وَدَعَ الله له" وفي رواية: "من تَعَلَّقَ تَمِيمَةً فقد أَشْرَكَ".
[الأول: ضعيف. الثاني: صحيح.] - [رواهما أحمد.]
المزيــد ...

Uqbah ibn 'Âmir (qu'Allah l'agrée) relate que le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) a dit : « Celui qui porte un talisman, qu'Allah ne lui complète rien ! Et celui qui porte un coquillage, qu'Allah ne lui laisse rien ! » Dans une version : « Celui qui porte un talisman a donné un associé à Allah ! ».
-

L'explication

Ce hadith montre que celui qui utilise des talismans en pensant qu'ils protègent du mal est concerné par l'invocation du Prophète (sur lui la paix et le salut) dans laquelle il demande à Allah de lui donner le contraire de ce qu'il veut en faisant en sorte que ses affaires soient toujours incomplètes et inachevées. Il a également invoqué à l'encontre de celui qui utilise les coquillages dans le même but, en demandant à Allah de ne lui laisser aucun repos ni aucune tranquillité et de mouvoir contre lui toute chose nuisible. Cette invocation vise à prévenir contre ces agissements. Dans le deuxième hadith, il nous a appris que cet acte relève du polythéisme.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien
Présentation des traductions