عَنْ ‌وَرَّادٍ كَاتِبِ الْمُغِيرَةِ بْنِ شُعْبَةَ قَالَ: أَمْلَى عَلَيَّ الْمُغِيرَةُ بْنُ شُعْبَةَ فِي كِتَابٍ إِلَى مُعَاوِيَةَ:
أَنَّ النَّبِيَّ صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ كَانَ يَقُولُ فِي دُبُرِ كُلِّ صَلَاةٍ مَكْتُوبَةٍ: «لَا إِلَهَ إِلَّا اللهُ وَحْدَهُ لَا شَرِيكَ لَهُ، لَهُ الْمُلْكُ وَلَهُ الْحَمْدُ، وَهُوَ عَلَى كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ، اللَّهُمَّ لَا مَانِعَ لِمَا أَعْطَيْتَ، وَلَا مُعْطِيَ لِمَا مَنَعْتَ، وَلَا يَنْفَعُ ذَا الْجَدِّ مِنْكَ الْجَدُّ».

[صحيح] - [متفق عليه]
المزيــد ...

D'après Warrād, le scribe d'Al Mughîrah ibn Chu'bah qui a dit : Al Mughîrah ibn Chu'bah m'a dicté dans une lettre à Mu'âwiyah :
Le Prophète ﷺ avait l'habitude de dire après chaque prière obligatoire : " Il n'y a aucune divinité [digne d'adoration] excepté Allah, Seul et sans associé à Lui. À Lui la royauté et à Lui la louange, et Il est Omnipotent sur toute chose. Ô Allah ! Personne ne peut empêcher ce que Tu donnes et personne ne peut donner ce que Tu empêches. Et la fortune de la personne fortunée n'est d'aucune utilité contre Toi. "

Authentique. - Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim.

L'explication

Le Prophète ﷺ avait l'habitude de dire après chaque prière obligatoire : " Il n'y a aucune divinité [digne d'adoration] excepté Allah, Seul et sans associé à Lui. À Lui la royauté et à Lui la louange, et Il est Omnipotent sur toute chose. Ô Allah ! Personne ne peut empêcher ce que Tu donnes et personne ne peut donner ce que Tu empêches. Et la fortune de la personne fortunée n'est d'aucune utilité contre Toi. "
C'est-à-dire : Je déclare et je reconnais la parole d'Unicité comme quoi " il n'y a aucune divinité [digne d'adoration] excepté Allah. Ainsi, je confirme la véritable adoration à Allah et j'infirme toute autre en dehors de Lui. Ainsi donc, il n'y a pas d'être adoré en toute vérité excepté Allah et je reconnais la souveraineté véritable et parfaite à Allah. Allah ﷻ mérite l'ensemble des louanges des habitants des cieux et de la Terre étant donné qu'Il est Capable sur toute chose. Et ce qu'Allah a décrété comme don ou privation, alors personne ne peut s'y opposer. Et auprès de Lui, la richesse de la personne riche n'est d'aucun bénéfice ; en fait, c'est l'oeuvre vertueuse qui est bénéfique auprès de Lui.

La traduction: L'anglais Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le bengali Le chinois Le persan Indien Vietnamese Cinghalais Ouïghour kurde Haoussa Malayalam Swahili Tamoul Birman Thaïlandais pachtou Assamais Albanais السويدية الأمهرية
Présentation des traductions

Parmi les points profitables de ce hadith

  1. La recommandation de ce rappel après les prières du fait qu'il englobe des expressions et des formulations d'Unicité et de Louange.
  2. L'empressement à mettre en pratique les Traditions et les diffuser.
Plus