عَنْ أَنَسِ بْنِ مَالِكٍ رضي الله عنه قَالَ: قَالَ رَسُولُ اللهِ صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ:
«إِنَّ اللهَ لَا يَظْلِمُ مُؤْمِنًا حَسَنَةً، يُعْطَى بِهَا فِي الدُّنْيَا وَيُجْزَى بِهَا فِي الْآخِرَةِ، وَأَمَّا الْكَافِرُ فَيُطْعَمُ بِحَسَنَاتِ مَا عَمِلَ بِهَا لِلَّهِ فِي الدُّنْيَا، حَتَّى إِذَا أَفْضَى إِلَى الْآخِرَةِ، لَمْ تَكُنْ لَهُ حَسَنَةٌ يُجْزَى بِهَا».

[صحيح] - [رواه مسلم]
المزيــد ...

Anas ibn Mâlik (qu'Allah l'agrée) relate que le Messager d'Allah (qu’Allah le couvre d’éloges et le préserve) a dit :
« Allah ne lèse jamais un croyant pour une bonne action qu’il a accomplie. Il lui est accordé pour elle quelque chose ici-bas ainsi que la récompense dans l’au-delà ; quant au mécréant, les bonnes actions qu’il fait ici-bas se traduisent en nourriture accordée de sorte que, lorsqu’il arrivera dans l’au-delà, il n’aura plus aucune bonne action et ne pourra être récompensé. »

Authentique. - Rapporté par Muslim.

L'explication

Le Prophète (qu’Allah le couvre d’éloges et le préserve) explique l'immense grâce d'Allah sur les croyants et Sa justice envers les mécréants. En ce qui concerne le croyant, Il ne diminuera en rien la rétribution d'une bonne action qu'il aura accomplie ; bien plus, Il lui donnera ici-bas une bonne action pour prix de son obéissance tout en lui gardant une rétribution dans l'au-delà ; Il peut aussi Lui garder toute la rétribution dans l'au-delà. Quant au mécréant, en guise de rétribution pour ce qu'il a accompli comme bonnes actions, Allah lui accorde des bonnes actions ici-bas jusqu'à ce qu'il soit conduit vers l'au-delà où il n'aura aucune rétribution par laquelle il sera récompensé. Car l'œuvre vertueuse qui est bénéfique dans les deux demeures, celui qui l'accomplit doit être croyant.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le bengali Le chinois Le persan Indien Vietnamese Cinghalais Ouïghour kurde Haoussa Malayalam Télougou Swahili Tamoul Birman Thaïlandais pachtou Assamais Albanais السويدية الأمهرية
Présentation des traductions

Parmi les points profitables de ce hadith

  1. Quiconque meurt en étant mécréant, aucune œuvre ne lui est bénéfique.
Plus