عن أبي سعيد -رضي الله عنه- قال: كان النبي -صلى الله عليه وسلم- يقول: «إذا وُضِعت الجَنَازَة واحْتَمَلَهَا الناس أو الرجال على أَعْنَاقِهِم، فإن كانت صالحة، قالت: قَدِّمُونِي قَدِّمُونِي، وإن كانت غير صالحة، قالت: يا وَيْلها! أين تَذهبون بها؟ يسمعُ صوتها كل شيء إلا الإنسان، ولو سَمِعَه صَعِق».
[صحيح.] - [رواه البخاري.]
المزيــد ...

Abû Sa’îd Al-Khudrî (qu’Allah l’agrée) relate que le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) a dit : « Lorsque le mort est placé sur la civière et que les hommes le portent sur leurs épaules, s'il était vertueux, il dit : « Emmenez-moi ! Emmenez-moi ! » Mais, s'il était non vertueux, il dit à sa famille : « Malheur à moi ! Où m’emmenez-vous ? » Toute chose entend sa voix excepté les êtres humains. Si ces derniers l’entendaient, ils seraient foudroyés [de terreur].
[Authentique] - [Rapporté par Al-Bûkhârî]

L'explication

Lorsque le mort est placé sur la civière et que les hommes le portent sur leurs épaules, alors s'il était quelqu’un de bien et de vertueux, il dit joyeusement et gaiement : « Hâtez-vous de m’emmener ! », car il voit devant lui les délices du Paradis [qui l’attendent]. Par contre, s'il n’était pas quelqu'un de vertueux, il dit à sa famille : « Ô quelle perte ! Ô quel châtiment ! » Étant donné ce qu’il aperçoit devant lui comme mauvaise destination ; de ce fait, il répugne à être dans sa tombe. Toutes les créatures entendent sa voix : les êtres vivants (animaux, etc.) et les êtres inanimés (végétaux, etc.) sauf l’être humain. En effet, si celui-ci l’entendait, il en perdrait connaissance et tomberait foudroyé [de terreur].

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien
Présentation des traductions