عن جابر بن عبد الله -رضي الله عنهما- أنّ النبيَّ -صلى الله عليه وسلم- قال: «أُعْطِيتُ خمسا, لم يُعْطَهُنَّ أحد من الأنبياء قبلي: نُصِرْتُ بالرعب مسيرة شهر, وجُعِلَت لي الأرض مسجدا وطَهُورا, فأَيَّمَا رجل من أمتي أدركته الصلاة فَلْيُصَلِّ, وأُحِلَّت لي المغانم, ولم تحلَّ لأحد قبلي, وأُعْطِيتُ الشفاعة، وكان النبي يُبْعَثُ إلى قومه خاصة, وبُعِثتُ إلى الناس عامَة».
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

Jâbir ibn ‘Abdillah (qu’Allah l'agrée, lui et son père) relate du Prophète (sur lui la paix et le salut) la parole suivante : « Il m’a été octroyé cinq choses qu’aucun autre Prophète n’a eu avant moi : j’ai été secouru [de mes ennemis] par l’effroi [jeté dans leurs cœurs] d’une distance équivalente à un mois [de marche] ; la Terre m’a été allouée comme lieu de prière et [moyen] de purification. Ainsi, n’importe quel homme de ma communauté qui est rattrapé par la prière, peut prier [où qu’il soit] ; le butin m’a été autorisé tandis qu’il ne l’a été pour personne avant moi ; l’Intercession m’a été accordée ; et alors qu’auparavant le Prophète était uniquement envoyé à son peuple, j’ai été envoyé à l’ensemble des gens. »

L'explication

Notre Prophète (sur lui la paix et le salut) a été doté de particularités honorifiques que les autres Prophètes n’ont pas eu et il s’est aussi distingué d’eux par des qualités qui lui sont propres. Par la bénédiction de ce noble Prophète bénéfique, cette communauté a bénéficié de quelques-uns des mérites qui lui ont été octroyé. Parmi ces mérites, il y a les cinq évoqués dans ce Ḥadith. Le premier : Pour aider Son Prophète, mais aussi pour avilir et faire échouer ses ennemis, Allah - Gloire et Pureté à Lui, qu’Il soit Exalté - l’a aidé et secouru par la peur qui s’empare de ses ennemis, les affaiblissant et les divisant, et cela même si le Prophète (sur lui la paix et le salut) se trouve éloigné d’eux de la distance d’un mois de marche. Le deuxième : Par bonté et générosité envers cette communauté, Allah - Gloire et Pureté à Lui, qu’Il soit Exalté - a permis [à ses membres] de pouvoir prier quel que soit l’endroit où ils se trouvent sur Terre, et quel que soit le moment où ils sont rattrapés par la prière. Ils ne sont pas restreints, comme les anciens peuples, à prier seulement dans leurs églises et leurs temples. De même, contrairement à ces autres peuples, qui ne pouvaient se purifier qu’à l’aide de l’eau, cette communauté peut se purifier avec la terre si l’eau fait défaut, ou s’ils sont dans l’incapacité de l’utiliser. Le troisième : Alors que les anciens Prophètes et leurs communautés respectives ne pouvaient s’emparer du butin de guerre, puisqu’ils devaient le réunir et attendre le signe qu’Allah l’accepte, qui était qu’un feu descendant du ciel le consomme, le Prophète (sur lui la paix et le salut), lui, a eu le droit de s’emparer du butin laissé par les mécréants et les combattants, et de le répartir entre les croyants, selon un partage qu’Allah - Exalté soit-Il - a clairement expliqué. Le quatrième : Allah - Gloire et Pureté à Lui, qu’Il soit Exalté - a réservé à Son Prophète la particularité du « Maqâm Al-Maḥmûd » et la Grande Intercession, le Jour où les Messagers doués de résolution seront dépassés par les tragiques évènements du Jugement. A ce moment-là, le Prophète (sur lui la paix et le salut) dira : « Je suis la personne ! » Alors, il se prosternera sous le Trône et glorifiera Allah comme il se doit, puis on lui dira : « Intercède ! Et on t’accordera l’Intercession ! Demande ! Et on t’octroiera ! » Alors, il intercèdera auprès d’Allah pour toutes les créatures afin qu’elles puissent être jugées et qu’il leur soit fait faveur en ce moment particulièrement long. C’est cela dont il s’agit lorsqu’il est question du « Maqâm Al-Maḥmûd » que les premiers et les derniers lui envieront. Le cinquième : Contrairement à tous les autres Prophètes avant lui, dont le message était exclusivement destiné à leurs peuples respectifs, Allah - Exalté soit-Il - a fait de l’islam une législation légitime et valable pour toute époque et en tout lieu. Partant de cette spécificité, l’islam est une religion globale [qui s’adresse à tous les peuples], qui ne souffre d’aucun manque et qui n’a besoin d’aucun ajout, puisque composée des éléments [lui assurant] la pérennité [jusqu’à la fin des temps.]

La traduction: L'anglais L'espagnol Le turque L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le Bengali Le chinois
Présentation des traductions