عن أبي موسى الأشعري -رضي الله عنه- عن النبي -صلى الله عليه وسلم- قال: «مثل الذي يذكر ربه والذي لا يذكره مثل الحي والميت» وفي رواية: «مثل البيت الذي يُذْكَرُ الله فيه، والبيت الذي لا يُذْكَرُ الله فيه، مثل الحيِّ والميِّت».
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

Abû Mûsâ Al Ash’arî (qu’Allah l’agrée) relate que le Prophète (sur lui la paix et le salut) a dit : « Celui qui évoque son Seigneur et celui qui ne L’évoque pas sont comparables au vivant et au mort. » Rapporté par Bukhârî Et dans une version rapportée par Muslim, le Prophète (sur lui la paix et le salut) a dit : « La demeure où on évoque Allah et celle où on ne L’évoque pas sont comparables au vivant et au mort. »
[Authentique] - [Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim]

L'explication

Signification du hadith : Celui qui évoque Allah, le Très-Haut, Allah vivifiera son cœur et apaisera sa poitrine. Cette personne est donc comme le vivant étant donné qu’elle évoque assidûment Allah. Au contraire, celui qui n’invoque pas Allah, le Très-Haut, est semblable au mort qui n’a aucune existence. En effet, son corps est vivant, mais son cœur est mort. L’individu doit donc tirer une leçon de cette comparaison et savoir que tant qu’il sera distrait du rappel d’Allah, le Glorieux l’Exalté, il verra son cœur s’endurcir, voire même mourir, qu’Allah nous en protège ! Allah (Gloire sur Lui) a dit : {Est-ce que celui qui était mort et que Nous avons ramené à la vie et à qui Nous avons assigné une lumière grâce à laquelle il marche parmi les gens, est pareil à celui qui est dans les ténèbres sans pouvoir en sortir ?} (Sourate : Al An’âm / Verset : 122).

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien
Présentation des traductions