عن أبي سعيد الخدري –رضي الله عنه- قال: خرج معاوية -رضي الله عنه- على حَلْقَةٍ في المسجد، فقال: ما أَجْلَسَكم؟ قالوا: جلسنا نذكر الله، قال: آلله ما أجْلَسَكُم إلا ذاك؟ قالوا: ما أجلسنا إلا ذاك، قال: أما إنّي لم استَحْلِفْكُم تُهْمَةً لكم، وما كان أحد بمنزلتي من رسول الله -صلى الله عليه وسلم- أقَلَّ عنه حديثاً مِنِّي: إنَّ رسول الله -صلى الله عليه وسلم- خَرَجَ على حَلْقَةٍ من أصحابه فقال: «ما أَجْلَسَكم؟» قالوا: جلسنا نذكر الله ونَحْمَدُهُ على ما هَدَانا للإسلام؛ ومَنَّ بِهِ علينا، قال: «آلله ما أجْلَسَكُم إلا ذاك؟» قالوا: والله ما أجلسنا إلا ذاك، قال: «أما إنّي لم أستحلفكم تُهْمَةً لكم، ولكنه أتاني جبريل فأخبرني أن الله يُبَاهِي بكم الملائكة».
[صحيح.] - [رواه مسلم.]
المزيــد ...

Abû Sa’îd Al Khudrî (qu’Allah l’agrée) raconte : Mu’âwiyah (qu’Allah l’agrée) se rendit auprès d'un cercle de personnes dans la mosquée et leur demanda : « Qu’est-ce qui vous a réuni ? »_« Nous sommes réunis pour évoquer Allah. » répondirent-ils. _« Par Allah ! » reprit Mu’âwiyah « Rien d’autre ne vous a réuni ? »_« [Par Allah !] » dirent les gens « Rien d’autre ne nous a réunis. »_« Si je ne vous ai demandé de jurer » dit alors Mu’âwiyah « ce n’est pas pour mettre en doute votre parole. Et personne d’aussi proche que moi du Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut), n’a rapporté de lui aussi peu de paroles. » [Mais, ici, je tiens à vous rapporter que] Le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) se présenta [un jour] devant un cercle de Compagnons et leur dit : « Qu’est-ce qui vous a réuni ? » Ils répondirent : « Nous sommes réunis pour évoquer Allah, Le remercier de nous avoir guidés à l’Islam, et de nous avoir comblé de Ses bienfaits. » Le Prophète répéta : « Par Allah ! Rien d’autre ne vous a réuni ? » Ils répondirent : « Par Allah ! Nous ne nous sommes réunis que pour cela ! » Alors, le Prophète dit : « Je ne vous ai pas fait jurer par manque de confiance, mais, sachez que Gabriel (sur lui la paix) est venu à moi et m’a informé qu’Allah se vante de vous auprès des Anges. »

L'explication

Ce hadith est l’un des hadiths qui indique [et prouve] le grand mérite de se réunir pour évoquer Allah, Le Puissant, Le Majestueux. Ce hadith est rapporté par Abû Sa’îd Al Khudrî à propos de Mu’âwiyah (qu’Allah les agrée tous deux) qui sortit un jour et arriva auprès d’un cercle de personnes dans la mosquée, et leur demanda la raison pour laquelle ils s’étaient réunis. Ils répondirent : « Nous évoquons Allah ! » Alors, Mu’âwiyah leur demanda de jurer qu’ils ne sont assis et rassemblés que pour l’évocation [d’Allah]. Après qu’ils se soient exécutés, il leur dit : « Je vous ai demandé de prêter serment, non parce que je pense que vous mentez ou que je doute de votre sincérité, mais parce que j’ai vu le Prophète (sur lui la paix et le salut) arriver devant un groupe de personnes similaire au vôtre et qui répondit comme vous le fîtes. Alors, il les a informés qu’Allah, Le Puissant, Le Majestueux se vantait d’eux auprès des Anges, en disant par exemple : « Regardez Mes serviteurs ! Ils se sont réunis pour M’évoquer. » Ou toute autre phrase du même sens. Cependant, comme nous l’avons déjà signalé précédemment, ce genre d’assemblée ne signifie pas qu’ils évoquaient tous la même chose et d’une seule voix. Mais, cette assemblée doit être l’occasion d’évoquer toute chose qui leur rappellerait Allah, Le Très-Haut, que ce soit par le biais d’un sermon, d’une exhortation, ou plus simplement le fait de se remémorer tous les bienfaits qu’Allah leur a accordé, comme : l’Islam, la santé, la sécurité, etc. Ainsi, se rappeler et se souvenir de tous les bienfaits qui proviennent d’Allah, fait partie intégrante de l’évocation d’Allah, Le Puissant, Le Majestueux, et ce hadith est une preuve du grand mérite que cela apporte de se réunir pour le faire.

La traduction: L'anglais L'espagnol Le turque L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le Bengali Le chinois
Présentation des traductions