عن أبي هريرة -رضي الله عنه- مرفوعاً: «يَعْقِدُ الشيطان على قَافِيَةِ رأسِ أحدِكم، إذا هو نام، ثلاث عُقَدٍ، يَضْرِب على كل عُقْدَةٍ: عليك لَيلٌ طويل فَارْقُدْ، فإن استيقظ، فذكر الله -تعالى- انحَلَّتْ عُقْدَةٌ، فإن تَوضِّأ، انْحَلّتْ عُقدَةٌ، فإن صلى، انْحَلَّتْ عُقَدُهُ كُلُّها، فأصبح نشيطا طَيِّبَ النفس، وإلا أصبح خَبِيثَ النَّفْس كَسْلَان».
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

Abû Hurayrah (qu’Allah l’agrée) relate que le Prophète (sur lui la paix et le salut) a dit : « Lorsque quelqu’un dort, le Diable lui fait trois nœuds à l’arrière de la tête puis il frappe sur chaque nœud en disant : « Que ta nuit soit longue, alors dors ! » S’il se réveille et évoque Allah, un nœud se défait. Ensuite, s’il fait ses ablutions, un autre se défait. Enfin, s’il prie, alors tous les nœuds se défont. C’est ainsi que, de bon matin, la personne se sent en forme et de bonne humeur, sinon, il est de mauvaise humeur et paresseux. »
Authentique. - Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim.

L'explication

Le Diable fait trois nœuds à l'arrière de la tête de tout dormeur. Ce sont des nœuds réels, comme lorsque le sorcier prend un fil et fait un nœud sur lequel il prononce un sortilège qui influe sur sa victime. Dans la version d’Ibn Mâjah, il est dit : « Au cours de la nuit, une corde comportant trois nœuds se trouve à l’arrière de la tête de l’homme. » Si le Diable fait des nœuds à l’arrière de la tête, c’est parce que c’est cette partie qui renferme et gère les facultés. En effet, c’est la plus prompte à répondre à son appel. Faire un nœud sur cette partie lui donne donc le contrôle de l’âme de l’individu et lui permet de le faire dormir. « Il frappe sur chaque nœud » avec sa main, pour affirmer ses propos. Puis, il dit : « Que ta nuit soit longue… » : Il te reste une grande partie de la nuit, alors dors autant que tu le veux, car, quand tu te réveilleras, tu auras encore le temps d’accomplir la prière nocturne. « Alors, dors ! » : Retourne donc à ton sommeil. « S’il se réveille et évoque Allah, un nœud se défait » parce qu’il a évoqué Allah. « Ensuite, s’il fait ses ablutions, un autre se défait » grâce aux ablutions. Dans la version de Muslim, il est dit : « Ensuite, s’il fait les ablutions, alors deux nœuds se défont. » Ceci est vrai également lorsqu’il se lave entièrement pour se purifier de l’état de grande impureté. « Enfin, s’il prie… » ne serait-ce qu’un seul cycle de prière, alors le troisième nœud se défait. Dans la version d’al-Bukhârî, il est dit : « Tous ses nœuds se défont. » « De bon matin, il se sent en forme » : Il est heureux des bonnes actions qu’Allah lui a permis d’accomplir et il pense à la récompense qui lui est promise ainsi qu'aux nœuds du Diable qui se sont défaits. « De bonne humeur » car Allah a béni son âme en échange de sa bonne conduite. « Sinon », c’est-à-dire : s’il ne fait rien des trois choses qui ont été citées, alors : « Il se retrouve de mauvaise humeur » car le Diable l’a détourné du bien qu’il avait l’habitude ou l’intention de faire. Ibn Ḥajar (qu’Allah lui fasse miséricorde) a dit : « Il semble que la prière nocturne soit le secret de la bonne humeur, et cela même si le fidèle ne pense pas du tout à ce qui a été mentionné. Et l’inverse est également vrai. C’est ce qui est indiqué dans le verset suivant : {( La prière pendant la nuit est plus efficace et plus propice pour la récitation. )} [Coran : 73/6]

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien Ouïghour kurde Haoussa Portugais Swahili
Présentation des traductions