عن أُبَي بن كعب -رضي الله عنه-، قال: صلَّى بنا رسول الله -صلى الله عليه وسلم- يوما الصُّبح، فقال: أشَاهد فلان، قالوا: لا، قال: أشَاهد فلان، قالوا: لا، قال: «إن هَاتَين الصَّلاتين أثْقَل الصلوات على المنافقين، ولو تعلمون ما فيهما لأتَيْتُمُوهُمَا، ولو حَبْوا على الرُّكَب وإن الصَّف الأول على مِثْل صفِّ الملائكة ولو عَلِمْتُم ما فَضِيلَتُه لابْتَدَرْتُمُوهُ، وإن صلاة الرَّجل مع الرَّجل أَزْكَى من صلاته وحْدَه، وصلاته مع الرَّجُلين أَزْكَى من صلاته مع الرُّجل، وما كَثر فهو أحَبُّ إلى الله تعالى».
[صحيح.] - [رواه أبو داود والنسائي والدارمي وأحمد.]
المزيــد ...

Ubay ibn Ka'b (qu'Allah l'agrée) relate : « Le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) nous dirigea un jour dans la prière de l'aube et dit : " Est-ce qu'untel est présent ? - Non ! dirent-ils. - Il dit : Est-ce qu'untel est présent ? - Non ! dirent-ils. - Il dit : Ces deux prières sont les plus pénibles pour les hypocrites ! Et si vous saviez ce qu'elles renferment, vous vous y rendriez même en vous traînant sur les genoux ! Le premier rang est tel le rang des Anges et si vous connaissiez son mérite, vous vous y précipiteriez ! La prière qu'un homme fait avec un autre est plus méritoire que celle qu'il fait tout seul et la prière qu'il fait avec deux hommes est plus méritoire que celle qu'il fait avec un seul homme. Et plus ils sont nombreux, plus Allah, Exalté soit-Il, aime." »
[Authentique] - [Rapporté par An-Nassâ'î - Rapporté par Abû Dâwud]

L'explication

« Le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) nous dirigea un jour dans la prière de l'aube et dit : " Est-ce qu'untel est présent ? - Non ! dirent-ils. - Il dit : Est-ce qu'untel est présent ? - Non ! dirent-ils." » Ici, « untel » et « untel » désigne certains hypocrites, comme stipulé dans la version d'Ad-Dârimî : « Ils dirent : "Non, en désignant certains hypocrites ." » Il dit : « Ces deux prières sont les plus pénibles pour les hypocrites ! » Les deux prières dont il est question ici sont les prières du crépuscule (« ṣalâtu-l-‘ishâ`») et de l'aube (« ṣalâtu-l-fajr »), comme stipulé dans le récit de la tradition prophétique d'Abû Hurayrah, dans les deux recueils authentiques [Al-Bukhârî et Muslim] : « Les prières les plus pénibles pour les hypocrites sont les prières du crépuscule et de l'aube ! » Même si toutes les prières prescrites sont pénibles pour les hypocrites, et Allah, Exalté soit-Il, dit : {( Et lorsqu'ils se lèvent pour la prière, ils se lèvent paresseux )} [Coran : 4/42], il n'en reste pas moins que les prières du crépuscule et de l'aube sont les plus pesantes. En effet, la prière du crépuscule a lieu au moment où l'on désire se reposer et on se prépare à dormir, après le labeur et la fatigue de la journée. Quant à la prière de l'aube, elle a lieu au moment où le sommeil est le plus agréable. C'est d'ailleurs pour cela qu'on dit, dans l'appel à la prière de l'aube : « La prière est meilleure que le sommeil ! » De là, « si vous saviez ce qu'elles renferment » comme mérites et comme récompenses pour celui qui accomplit les prières de l'aube et du crépuscule à la mosquée avec les musulmans - car la récompense est proportionnelle à la peine endurée - « Vous vous y rendriez même en vous traînant sur les genoux ! », vous vous dirigeriez vers les demeures d'Allah afin d'y accomplir ces deux prières avec les musulmans, même en vous traînant sur les mains et les genoux, à la manière d'un bébé. Ils agiraient ainsi s'ils ne pouvaient marcher normalement et ne négligeraient pas le mérite résidant dans le fait d'assister à ces deux prières. « Le premier rang est tel celui des Anges », le premier rang est celui situé directement derrière l'imam. Ici, le Prophète (sur lui la paix et le salut) compare le premier rang qui est proche de l'imam au rang des Anges rapprochés qui, quant à eux, sont proches d'Allah. Et si vous saviez le mérite qui réside dans le fait de se tenir au premier rang pour accomplir la prière, vous vous y précipiteriez et feriez la course afin d'y accéder, dans le but d'en gagner la récompense. Ces paroles sont du même genre que l'autre parole du Prophète (sur lui la paix et le salut) : « Si les gens savaient ce que renferment l'appel à la prière et le premier rang, puis ne trouvaient d'autre solution que de tirer au sort, ils tireraient au sort ! ». « La prière que l'homme fait avec un autre est plus méritoire que celle qu'il fait seul », c'est-à-dire qu'elle lui assure plus de récompense . « Et la prière qu'il fait avec deux hommes est plus pure que celle qu'il fait avec un seul homme », cela signifie que s'ils sont trois, la prière a plus de valeur que s'ils sont deux, parce qu'ils sont plus nombreux. « Et plus ils sont nombreux, plus Allah, Exalté soit-Il, aime. », plus le nombre de personnes qui prient ensemble est important, plus la prière a de valeur auprès d'Allah et plus Allah l'aime. Ceci montre la valeur et le mérite du groupe. En effet, la prière que l'homme fait avec un autre est plus vertueuse que celle qu'il fait seul, celle qu'il fait avec deux hommes est plus vertueuse que celle qu'il fait avec un seul homme et plus ils sont nombreux et plus Allah, à Lui la Puissance et La Grandeur, aime.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le chinois Le persan Tagalog Indien
Présentation des traductions