عن أُمِّ ورَقة بنت عبد الله بن الحارث الأنصارية، أنها كانت قد جَمعت القرآن، وكان النبي -صلى الله عليه وسلم- قد أَمَرَهَا أن تَؤُمَّ أهل دارِها، وكان لها مُؤَذِّنٌ، وكانت تَؤُمُّ أهل دارها.
[حسن.] - [رواه أبو داود وأحمد.]
المزيــد ...

Umm Waraqah bint ‘Abdillah ibn Al-Ḥârith Al-Anṣârî relate qu'elle avait mémorisé l'intégralité du Coran et que le Prophète (sur lui la paix et le salut) lui avait ordonné de diriger les gens de son foyer dans la prière. Elle avait un muezzin et dirigeait donc les gens de son foyer dans la prière.
Bon. - Rapporté par Abû Dâwud.

L'explication

Umm Waraqah Al-Anṣâriyyah (qu'Allah l'agrée) qui avait appris l’intégralité du Coran par cœur, relate que le Prophète (sur lui la paix et le salut) lui avait ordonné d’être l’imam des gens de son foyer pour les cinq prières. Elle avait donc un muezzin qui faisait pour elle l’appel à la prière et elle guidait la prière pour les femmes de son foyer, comme il est précisé dans la version de Ad-Dâraquṭnî : « Elle dirigeait les femmes de chez elle. » Cela montre qu’elle n’était imam que pour les femmes.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien
Présentation des traductions