عن أنس -رضي الله عنه-: أن النبي -صلى الله عليه وسلم- اسْتَخْلَفَ ابن أُمِّ مَكْتُومٍ يَؤُم الناس وهو أعْمَى.
[صحيح.] - [رواه أبو داود واللفظ له وأحمد.]
المزيــد ...

Anas (qu’Allah l’agrée) relate que le Prophète (sur lui la paix et le salut) désigna Ibn Umm Maktûm pour le remplacer dans la direction de la prière alors qu'il était aveugle.
Authentique. - Rapporté par Abû Dâwud.

L'explication

A l’occasion de l’un de ses voyages, le Prophète (sur lui la paix et le salut) désigna Ibn Umm Maktûm (qu'Allah l'agrée) afin de le remplacer et diriger la prière collective en son absence. S’il a choisi Ibn Umm Maktûm, c’est parce que celui-ci avait accepté l’Islam très tôt. Il faisait partie des tout premiers émigrés, de ceux qui connaissaient le Coran et étaient parmi les savants. C’est grâce à ces vertus, et d’autres encore, qu’il a mérité la fonction d’imam. En outre, le Prophète (sur lui la paix et le salut) ne l’a pas désigné seulement pour diriger la prière mais aussi pour une fonction plus générale. Il pouvait ainsi prononcer des verdicts, juger entre les gens et gérer la vie des Médinois en l’absence du Prophète (sur lui la paix et le salut), comme stipulé dans un hadith rapporté par Aṭ-Ṭabarânî, d’après ‘Aṭâ, d’après Ibn ‘Abbâs (qu’Allah l’agrée, lui et son père) qui relate : « Le Prophète (sur lui la paix et le salut) désigna Ibn Umm Maktûm (qu'Allah l'agrée) afin qu’il le remplace dans la prière et dans les autres affaires des gens de Médine », hadith jugé bon par Al-Albânî dans son livre : « Irwâ Al-Ghalîl ». Et dans une l'autre version de Abû Dâwud, il est dit que le Prophète (sur lui la paix et le salut) désigna Ibn Umm Maktûm (qu'Allah l'agrée) afin qu’il le remplace à Médine en deux occasions.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien
Présentation des traductions