عن أبي الفضل العباس بن عبد المطلب -رضي الله عنه- قال: قلتُ: يا رسول الله عَلِّمْنِي شيئا أسأله الله -تعالى-، قال: «سَلُوا اللهَ َالعافية» فمكثتُ أياما،ً ثم جِئْتُ فقلتُ: يا رسول الله علمني شيئا أسأله الله -تعالى-، قال لي: «يا عباس، يا عَم رسول الله، سَلُوا الله العافية في الدنيا والآخرة».
[صحيح لغيره.] - [رواه الترمذي وأحمد.]
المزيــد ...

Abû Fadl Al ‘Abbâs Ibn ‘Abd Al-Muttalib (qu’Allah l’agrée) rapporte qu’il a dit : « Ô Messager d’Allah ! Enseigne-moi une chose que je dois demander à Allah, le Très-Haut. » Le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) répondit : « Demande à Allah d’être préservé. » Je demeurai ainsi quelques jours, puis je vins à lui et je lui demandai à nouveau : « Ô Messager d’Allah ! Enseigne-moi une chose que je dois demander à Allah. » Il me répondit alors : « Ô ‘Abbâs, oncle du Messager d’Allah ! Demandez à Allah d’être préservé ici-bas et dans l’au-delà ! »

L'explication

Ce hadith dit beaucoup de choses en peu de mots et a une signification profonde qui renferme le bien de la vie d’ici-bas et celui de l’au-delà. Le terme indéfini : « une chose » prononcé par Abû Fadl Al-‘Abbâs Ibn ‘Abd Al-Muttalib (qu’Allah l’agrée) lors de sa demande au Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) exprime l’importance et la grandeur, car il veut une formule de requête simple avec laquelle il pourra invoquer Allah, sans qu’elle soit compliquée mais avec l’assurance d’une grande récompense à la clé. Le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) lui répondit alors : « Demande à Allah d’être préservé. » Et le fait que « la préservation » n’ait pas été limitée par quoique ce soit, donne une portée générale, incluant aussi bien la préservation contre tout mal en ce bas monde mais aussi dans l’au-delà.

La traduction: L'anglais L'espagnol Le turque L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan
Présentation des traductions