عن البراء -رضي الله عنه- قَالَ: قَالَ رسولُ الله -صلى الله عليه وسلم-: "مَا مِنْ مُسْلِمَينِ يَلْتَقِيَانِ فَيَتَصَافَحَانِ إِلاَّ غُفِرَ لَهُمَا قَبْلَ أنْ يَفْتَرِقَا".
[الحديث بمجموع طرقه وشاهده صحيح أو على الأقل حسن.] - [رواه أبو داود والترمذي وابن ماجه وأحمد.]
المزيــد ...

Al Barâ’ (qu’Allah l’agrée) relate que le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) a dit : « Il n’est pas deux musulmans qui se rencontrent et se serrent la main sans que leurs péchés ne leur soient pardonnés avant même qu’ils ne se séparent. »
[Ce ḥadith, par l’ensemble de ses voies de transmission et son ḥadith témoin, est considéré comme authentique ou au moins comme bon] - [Rapporté par Ibn Mâjah - Rapporté par At-Tirmidhî - Rapporté par Abû Dâwud - Rapporté par Aḥmad]

L'explication

La parole du Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) : « Il n’est pas deux musulmans qui se rencontrent et se serrent la main… » Cela signifie : aussitôt après leur rencontre. «… sans que leurs péchés ne leur soient pardonnés… ». Les péchés pardonnés par les bonnes actions sont uniquement les petits péchés relatifs au droit d’Allah, le Glorieux. Puis, la parole du Prophète (sur lui la paix et le salut) : « … avant même qu’ils ne se séparent. » insiste sur l’importance de se serrer la main lors du salut et l'encourage fortement. Cependant, le fait de serrer la main à une femme qui nous est étrangère [c’est-à-dire : avec laquelle on peut se marier] ou à un bel homme imberbe est exclu de cette recommandation générale.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien
Présentation des traductions