عن ابن عمر -رضي الله عنهما- قال: لم يكنْ رسول الله -صلى الله عليه وسلم- يَدَعُ هؤلاء الكلماتِ حين يُمْسي وحين يُصْبحُ: «اللَّهُمَّ إنِّي أسْأَلُكَ العافيَةَ في ديني ودُنْيَايَ وأَهْلي ومَالي، اللَّهُمَّ اسْتُر عَوْراتي وآمِنْ رَوْعاتي، واحفَظْني مِنْ بين يديَّ ومِن خَلْفِي وعن يميني وعن شِمَالي ومِنْ فَوْقِي، وأَعُوذُ بِعَظمَتِك أَنْ أُغْتَالَ مِنْ تَحتي».
[صحيح.] - [رواه أبو داود والنسائي في الكبرى وابن ماجه وأحمد والحاكم. ملحوظة: لفظ الحديث في مصادر التخريج: اللهم إني أسألك العافية في الدنيا والآخرة، اللهم إني أسألك العفو والعافية في ديني...، واللفظ المذكور من بلوغ المرام.]
المزيــد ...

Ibn ‘Umar (qu’Allah l’agrée, lui et son père) relate : « Le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) ne délaissait jamais de dire les mots suivants le matin et le soir : " Ô Allah ! Je te demande d’être préservé dans ma religion, ma vie d'ici-bas, ma famille et mes biens. Ô Allah ! Cache mes secrets et calme mes frayeurs ! Protège-moi par devant, par derrière, par la droite, par la gauche et par-dessus ! Et je me réfugie auprès de Ta grandeur contre le fait que l’on m’assassine par surprise. " »
Authentique. - Rapporté par Ibn Mâjah.

L'explication

Le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) s’attachait à dire cette invocation chaque matin et chaque soir. Il ne la délaissait jamais car les significations qu’elle contient sont immenses. On y trouve la demande à Allah : « d’être préservé dans ma religion… ». Ici, le sens du mot : « préservé » est la sécurité dans la religion afin de ne pas commettre d’actes de désobéissance, des divergences et des innovations. Les mots : « … ma vie d'ici-bas, ma famille et mes biens. » signifient : Je te demande la préservation dans ma vie d’ici-bas afin de ne pas être touché par les malheurs et les maux. Je te demande la préservation de ma famille afin qu’il n’y ait pas de mauvaise relation entre nous, des maladies et des épreuves qui nous atteignent, des occupations mondaines superflues qui nous détournent et que mes biens soient préservés de toute tare, de toute ambiguïté et de toute chose interdite. « Cache mes secrets », c’est-à-dire : cache toutes les choses dont on aurait honte si elles devenaient manifestes, comme : les péchés, les défauts, etc. « Calme mes frayeurs » : donne-moi la sécurité, protège-moi contre la terreur qui m’effraie. « Protège-moi par devant, derrière, la droite, la gauche et par-dessus », c’est-à-dire : éloigne de moi le mal depuis les six directions, de sorte qu’aucun mal ne me touche de nulle part. « Je me réfugie auprès de Ta grandeur contre le fait que l’on m’assassine par surprise », cela signifie : je me réfugie et je me mets à l’abri auprès de Ta grandeur afin que l’on ne m’assassine pas par surprise.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien Cinghalais Ouïghour kurde Haoussa Portugais
Présentation des traductions