عن أنس بن مالك -رضي الله عنه- عن النبي -صلى الله عليه وسلم-قال: «الدعاء بين الأذان والإقامة لا يرد».
[صحيح.] - [رواه النسائي وابن حبان.]
المزيــد ...

Anas Ibn Mâlik (qu’Allah l’agrée) relate que le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) a dit : « L’invocation entre le premier appel à la prière (« Al Adhân ») et le second appel (« Al Iqâmah ») n’est pas rejetée. »
[Authentique] - [Rapporté par Ibn Ḥibbân - Rapporté par An-Nassâ'î]

L'explication

Ce hadith indique le mérite de l’invocation faite entre « Al Adhân » et « Al Iqâmah ». Par conséquent, quand quelqu'un est inspiré et a la chance d'invoquer {à ce moment là}, c'est qu'on lui a vraiment voulu du bien et que son invocation soit exaucée. En outre, s'il est recommandé d'invoquer à ce moment là, c'est parce que tant qu'une personne attend la prière, elle est considéré en prière, et la prière est un moment où les invocations sont exaucées car le fidèle s’adresse à son Seigneur à cet instant. Le musulman doit donc s’efforcer d’invoquer son Seigneur à ce moment précis.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien
Présentation des traductions