عن حُذَيْفَةَ بْنِ الْيَمَانِ -رضي الله عنهما- مرفوعاً: «لا تلْبَسُوا الحرير ولا الديباج، ولا تشربوا في آنية الذهب والفضة ولا تأكلوا في صِحَافِهِمَا؛ فإنَّهَا لهم في الدنيا ولكم في الآخرة».
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

Hudhayfah Ibn Al Yamân (qu’Allah l’agrée) relate que le Prophète (sur lui la paix et le salut) a dit : « Ne vous vêtissez ni de soie ni de brocart ! Ne buvez pas dans des récipients en or et en argent et ne mangez pas dans de tels plats, car ils sont pour eux ici-bas et pour vous dans l'au-delà. »

L'explication

Le Prophète (sur lui la paix et le salut) a interdit aux hommes de porter de la soie ou du brocart, car, de leur part, c’est un manque de virilité et une façon de s’efféminer, de ressembler aux femmes dans leur douceur et leur coquetterie alors que l’homme est censé être viril, fort et vigoureux. De même, le Prophète (sur lui la paix et le salut) a interdit aux hommes et aux femmes de manger et de boire dans des ustensiles en or ou en argent, car, comme le Prophète (sur lui la paix et le salut) l’a dit, ceci est réservé ici-bas aux mécréants, qui ont hâté leurs plaisirs dans ce bas monde et en ont profité, mais qui vous sera réservé, à vous, musulmans, dans l’au-delà, si toutefois vous vous en êtes abstenus par crainte d’Allah et par espoir de ce qu’Il détient. Ces ustensiles ont donc été interdits pour éviter toute ressemblance aux mécréants et pour observer l’ordre d’Allah. En effet, si un homme porte de la soie dans ce bas monde, alors il aura hâté le fait d’en profiter et en sera donc privé dans l’au-delà. Quiconque précipite une chose avant son heure en employant un moyen illicite sera puni en étant privé de cette chose, et Allah est dur en châtiment.

La traduction: L'anglais L'espagnol Le turque L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan
Présentation des traductions