عن أنس بن مالك -رضي الله عنه- قال: قال رسول الله -صلى الله عليه وسلم- «تَسَحَّرُوا؛ فإن في السَّحُورِ بَركة».
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

Anas Ibn Mâlik (qu’Allah l’agrée) relate que le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) a dit : « Prenez une collation matinale car il y a une bénédiction dans la collation matinale (« as-Sahûr »). »
[Authentique] - [Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim]

L'explication

Afin de se préparer au jeûne, le Prophète (sur lui la paix et le salut) ordonne de prendre une collation matinale [ou un repas en fin de nuit], appelé : « As-Sahûr ». Il a aussi indiqué qu’Allah a prescrit cette collation pour une raison, qui est le fait que la collation renferme une bénédiction et la bénédiction englobe tout ce qui est bénéfique, ici-bas et dans l’au-delà. La bénédiction de ce repas matinal se manifeste notamment dans ce qui suit : - Il aide à obéir à Allah dans la journée. - Lorsque le jeûneur prend ce repas, il ne se lasse pas de jeûner de nouveau, contrairement à celui qui ne prend pas ce repas matinal. En effet, celui-ci rencontre une difficulté et une peine telles que jeûner de nouveau finit par devenir pesant. - La récompense pour avoir suivi le Prophète (sur lui la paix et le salut) et s’être différencié des Gens du Livre. - En se réveillant pour ce repas matinal, il se peut que la personne accomplisse quelques prières, qu’elle donne l’aumône à quelque nécessiteux ou qu’elle récite le Coran. - Ce repas matinal est un acte d’adoration en lui-même si on le prend dans le but de prendre des forces pour obéir à Allah et dans le but de suivre le Prophète (sur lui la paix et le salut). - Etc. Et la loi d’Allah est pleine de secrets et de sagesse. Toutefois, l’un des plus grands bénéfices de cette collation est le fait de se réveiller pour la prière de l’aube (« Salât Al Fajr »). Voilà pourquoi, le Prophète a ordonné de le retarder, car, de cette façon, on ne risque pas de dormir après le repas et de rater la prière, comme celui qui ne prend pas ce repas. En effet, on peut constater que le nombre de ceux qui assistent à la prière de l’aube au cours du mois de Ramadan est plus important que d’habitude, grâce à ce repas matinal. Voir : « Tayssîr Al ‘Allâm. » (Page : 317) « Tanbîh Al Afhâm. » (Tome : 3 / Page : 417) « Ta’sîs Al Ahkâm » (Tome : 3 / Page : 217)

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien
Présentation des traductions