عن أنس بن مالك عن زيد بن ثابت -رضي الله عنهما- قال: «تَسَحَّرْنَا مع رسول الله -صلى الله عليه وسلم-، ثم قام إلى الصلاة. قال أنس: قلت لزيد: كم كان بين الأذان وَالسَّحُورِ؟ قال: قدر خمسين آية».
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

Anas ibn Mâlik (qu’Allah l’agrée) relate de Zayd ibn Thâbit (qu’Allah l’agrée) qu’il a dit : « Nous avons pris notre collation avant l’aube avec le Prophète (sur lui la paix et le salut), ensuite il se leva pour accomplir la prière. Anas dit : « Je dis à Zayd (qu’Allah l’agrée) : " Quel était le temps écoulé entre l’appel à la prière et ce repas d’avant l’aube ? - Il répondit : Le temps de cinquante versets." »
Authentique. - Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim.

L'explication

Zayd ibn Thâbit (qu’Allah l’agrée) informe que le Prophète (sur lui la paix et le salut) prit sa collation d’avant l’aube (« As-saḥûr »), repas béni qu’il est conseillé de prendre avant l’aube pour qui souhaite commencer un jour de jeûne, puis se leva afin d'accomplir la prière de l'aube. Anas questionna alors Zayd (qu'Allah les agrée) : « Quel était le temps écoulé entre l’appel à la prière et ce repas d’avant l’aube ? » Celui-ci répondit : « Le temps de cinquante versets. » C'est à dire : le temps qu'il faut pour réciter cinquante versets. Et ce qui apparaît de cette estimation, c'est qu’il s’agit de versets de longueur moyenne : des versets dont la longueur est située entre des versets très longs, comme ceux de la fin de la sourate : « La Vache » [Coran : 2] et le début de la sourate : « La Table Servie » [Coran : 5] et des versets très courts, comme ceux des sourates : « Les Poètes » [Coran : 26], « Les Rangées » [Coran : 37] et « L’Événement » [Coran : 56] ou celles qui leur ressemblent.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien Vietnamese Cinghalais kurde Haoussa Portugais
Présentation des traductions