عن أبي هريرة -رضي الله عنه- قال: قال رسول الله -صلى الله عليه وسلم-: «قال الله -تعالى-: أَعْدَدْتُ لعِبَادي الصَّالحين ما لا عَيْنٌ رأَت، ولا أُذُنٌ سَمِعَت، ولا خَطَر على قَلب بَشَر، واقْرَؤُوا إن شِئْتُمْ: (فلا تَعلم نفس ما أُخْفِي لهم من قُرَّة أَعْيُنِ جَزَاء بما كانوا يعملون). عن سهل بن سعد -رضي الله عنه- قال: شَهدت من النبي -صلى الله عليه وسلم- مَجْلِسَا وَصَفَ فيه الجَنَّة حتى انتهى، ثم قال في آخر حديثه: «فيها ما لا عَيْنٌ رأَت، ولا أُذُنٌ سَمِعَت، ولا خَطَر على قَلب بَشَر» ثم قرأ:(تتجافى جُنُوبهم عن المَضَاجِع) إلى قوله -تعالى-:(فلا تعلم نفس ما أُخْفِي لهم من قُرَّة أَعْيُنِ).
[صحيح.] - [حديث أبي هريرة متفق عليه. حديث سهل بن سعد رواه مسلم.]
المزيــد ...

Abû Hurayrah (qu’Allah l’agrée) relate que le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) a dit : « Allah, Exalté soit-Il, a dit : "J’ai préparé pour Mes serviteurs vertueux ce qu’aucun œil n’a vu, ce qu’aucune oreille n’a entendu et ce qu’aucun esprit humain n’a pu s’imaginer ! " Si vous le souhaitez, lisez : {( Personne ne connaît les plaisirs qui leur ont été réservés, en récompense de ce qu’ils accomplissaient !)} [Coran : 32/17]. » Sahl ibn Sa’d (qu’Allah l’agrée) relate : « J’ai assisté à une assemblée dans laquelle le Prophète (sur lui la paix et le salut) a décrit le Paradis du début à la fin et pour conclure, il a dit : " Il s’y trouve ce qu’aucun œil n’a vu, ce qu’aucune oreille n’a entendu et ce qu’aucun esprit humain n’a pu s’imaginer ! " Puis, il récita : {( Leurs flancs s’arrachent de leurs lits )} jusqu'à Sa parole, Exalté soit-Il : {( Personne ne connaît les plaisirs qui leur ont été réservés, en rétribution de ce qu’ils accomplissaient ! )} [Coran : 32/17]. »
[Authentique] - [Rapporté par Muslim - Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim]

L'explication

Signification du hadith : Allah, Exalté soit-Il, a préparé pour Ses serviteurs vertueux, ceux qui font ce qu’Il ordonne et délaissent ce qu’Il interdit, une splendeur et une beauté qu’aucun œil n’a vu, des sons réjouissants et des descriptions merveilleuses qu’aucune oreille n’a entendu. S’Il a spécialement parlé de l’ouïe et de la vue, c’est parce que c’est par ces deux sens que l’on perçoit la plupart de ce qui nous entoure, plus qu’on ne le fait par l’odorat, le goût et le toucher. « Et ce qu’aucun esprit humain n’a pu s’imaginer ! » : Personne ne peut s’imaginer les bienfaits éternels qui leur ont été réservés au Paradis. Ce qui s’y trouve est meilleur que tout ce que l’on peut s’imaginer. En effet, les êtres humains ne peuvent s’imaginer que ce qui ressemble à ce qu’ils connaissent. Or, les bienfaits du Paradis sont au-dessus de tout cela. C’est ainsi qu’Allah les honorera pour avoir fait ce qu’Il ordonnait, délaissé ce qu’Il interdisait et enduré les difficultés dans Son sentier. Et la récompense est en fonction de l’œuvre accomplie. « Si vous le souhaitez, lisez » et, dans une autre version : « Puis, il récita : {( Et personne ne connaît les plaisirs qui leur ont été réservés )} : Aucune créature ne connaît le bien abondant, les délices à profusion, la joie, le bonheur, le plaisir et la jouissance qui leur ont été préparés. Comme ils ont prié la nuit, invoqué Allah et caché leurs œuvres, Allah, Gloire et Pureté à Lui, les a récompensés d'une façon qui correspond à leurs actions et leurs œuvres en cachant leur récompense. Voilà pourquoi, Il a dit : {( en rétribution de ce qu’ils accomplissaient )}.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien
Présentation des traductions