عن أبي بردة هانئ بن نيار البلوي -رضي الله عنه-: أنه سمع رسول الله -صلى الله عليه وسلم- يقول: «لا يُجْلَدُ فوق عشَرة أَسْواط إلا في حَدٍّ مِن حُدود الله».
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

Abû Burdah Hâni 'Ibn Niyâr Al Buluwî (qu'Allah l'agrée) rapporte qu'il a entendu le Messager d'Allah (paix et salut sur lui) dire : " On ne peut donner plus de dix coups de fouet que dans le cas d'une transgression d'une des limites établies par Allah."

L'explication

Le sens des limites établies par Allah, le Très-Haut, correspond à Ses ordres et Ses interdits qui ont des sentences dissuasives soit déterminées comme pour l'adultère et l'accusation de la fornication, ou bien non déterminées comme pour le fait de manger durant la journée [du mois] de Ramadan, refuser de payer l’aumône légale (" Az-Zakâh ") ou d'autres choses similaires qui sont illicites, ou bien encore le fait de délaisser des obligations religieuses. Il y aussi des rappels à l'ordre pour éduquer ou des peines discrétionnaires envers les femmes et les enfants qui ne concernent pas l'accomplissement d'actes de désobéissance à Allah. Ces peines sont appliquées dans un but de réformer les gens et de raffiner leurs mœurs. En effet, celles-ci ne peuvent dépasser plus de dix coups tant que les auteurs des méfaits n'ont pas délaissé d'obligations religieuses ou commis d'actes illicites à l’encontre de leur Seigneur.

La traduction: L'anglais Le turque L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le chinois Le persan
Présentation des traductions