عن عمر بن الخطاب -رضي الله عنه- قال: قَدِمَ رسولُ اللهِ -صلى الله عليه وسلم- بِسَبْيٍ فإذا امرأةٌ مِنَ السَّبْيِ تَسْعَى، إِذْ وَجَدَتْ صَبِيَّا في السَّبْيِ أَخَذَتْهُ فَأَلْزَقَتْهُ بِبَطْنِهَا فَأَرْضَعَتْهُ، فقال رسولُ اللهِ -صلى الله عليه وسلم-: «أَتَرَوْنَ هَذِهِ المرأةَ طَارِحَةً وَلَدَهَا في النَّارِ؟» قلنا: لا واللهِ. فقال: «للهُ أَرْحَمُ بِعِبَادِهِ مِنْ هَذِهِ بِوَلَدِهَا».
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

‘Umar ibn Al Khaṭṭâb (qu’Allah l’agrée) relate qu’on amena des captifs au Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut). Parmi ceux-ci se trouvait une femme qui recherchait son enfant. Aussitôt qu’elle le trouva parmi les captifs, elle le prit, le serra contre son ventre et lui donna le sein. Le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) nous a alors dit : « Pensez-vous que cette femme irait jeter son enfant dans le Feu ? - Nous répondîmes : Non, par Allah ! » Le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut), dit alors : « Allah est certes plus Miséricordieux envers Ses serviteurs que ne l'est cette mère envers Son enfant ! »
[Authentique] - [Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim]

L'explication

On amena des captifs au Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut). Parmi ceux-ci se trouvait une femme qui recherchait son enfant. Aussitôt qu’elle le trouva parmi les captifs, elle le prit, le serra contre son ventre par miséricorde et lui donna le sein. Le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) enseigna alors à ses Compagnons (qu’Allah les agrée) que la Miséricorde d’Allah [envers Ses serviteurs] est bien plus grande que la miséricorde de cette mère [envers son enfant].

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien
Présentation des traductions