عن أبي أمامة الباهلي -رضي الله عنه- أن النبي -صلى الله عليه وسلم- قال: «فضل العالم على العابد كفضلي على أدناكم»، ثم قال رسول الله -صلى الله عليه وسلم-: «إن الله وملائكته وأهل السماوات والأرض حتى النملة في جحرها وحتى الحوت ليصلون على معلمي الناس الخير».
[حسن لغيره.] - [رواه الترمذي، وعنده: "والأرضين" بدل "والأرض"، وكذا: "معلم" بدل "معلمي".]
المزيــد ...

Abû Umâmah Al-Bâhilî (qu'Allah l'agrée) relate que le Prophète (sur lui la paix et le salut) a dit : « Le mérite du savant par rapport à l'adorateur est semblable à mon mérite par rapport au moindre d'entre vous ! » Puis, le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) a dit : « Certes, Allah et Ses Anges, ainsi que les habitants des cieux et de la Terre, jusqu'à la fourmi dans sa fourmilière et le poisson, prient pour ceux qui enseignent le bien aux gens. »
Bon car renforcé par d'autres chaînes de rapporteurs. - Rapporté par At-Tirmidhî.

L'explication

Ce hadith expose le mérite de la science et du savant dans les sciences religieuses qui accomplit les adorations obligatoires ainsi que celles surérogatoires qui lui ont été facilitées. « Par rapport à l'adorateur », c'est-à-dire : celui qui se consacre totalement à l'adoration. « Semblable à mon mérite par rapport au moindre d'entre vous ! » C'est-à-dire : le rapport de noblesse du savant par rapport à celui de l'adorateur est semblable au rapport [de noblesse] du Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) par rapport à celui de ses Compagnons (qu’Allah les agrée). En effet, les interlocuteurs auxquels le Prophète s'adresse sont contenus dans sa parole : « au moindre d'entre vous » et ce sont les Compagnons. Puis, le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) a dit : « Certes, Allah et Ses Anges ainsi que les habitants des cieux et de la Terre », c'est à dire : les habitants de la Terre parmi les êtres humains, les djinns et l'ensemble des animaux. « Jusqu'à même la fourmi dans sa fourmilière », c'est-à-dire : l'endroit où elle vit. « et le poisson prient pour ceux qui enseignent le bien aux gens. » Ici, à travers le mot « bien », il a voulu désigner la science de la religion (le savoir religieux) et tout ce qui permet d'être délivré en ce bas monde et dans l'au-delà. Ici, la prière d'Allah, Exalté soit-Il, signifie Son éloge adressé à Son serviteur auprès de la Haute Assemblée [des Anges] tandis que la prière des Anges signifie la demande de pardon. Il n’est pas, pour une personne, de rang meilleur que celui où les Anges et toutes les créatures s'emploient à demander pardon en sa faveur et à invoquer Allah pour elle jusqu'au Jour de la Résurrection. C'est pourquoi sa récompense ne s'interrompt pas à sa mort.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le chinois Le persan Indien
Présentation des traductions