عن عائشة زوجِ النبي -صلى الله عليه وسلم-، أخبرته أنَّ الحَوْلاء بنت تُوَيت بن حبيب بن أسد بن عبد العُزَّى مرَّت بها وعندها رسول الله -صلى الله عليه وسلم-، فقلتُ: هذه الحَوْلاء بنت تُوَيت، وزعموا أنها لا تنام الليلَ، فقال رسول الله -صلى الله عليه وسلم-: «لا تنامُ الليلَ! خذوا مِن العمل ما تُطِيقون، فواللهِ لا يسأمُ اللهُ حتى تسأموا».
[صحيح] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

ʽÂ’ishah (qu’Allah l’agrée), l'épouse du Prophète (sur lui la paix et le salut) relate que al-Ḥawlâ’ bint Tuwayt ibn Ḥabîb ibn Asad ibn ‘Abd Al-‘Uzza passa chez elle alors que le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) s'y trouvait. ʽÂ’ishah (qu’Allah l’agrée) dit alors : « Voici al-Ḥawlâ’ bint Tuwayt ! On prétend qu’elle ne dort pas la nuit. » Le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) s’exclama alors : « Elle ne dort pas la nuit ! Accomplissez les actes dont vous êtes capables ! Car, par Allah ! Allah ne se lasse point jusqu’à ce que vous ne vous lassiez ! »

L'explication

Al-Ḥawlâ’ bint Tuwayt est passée chez ʽÂ’ishah (qu’Allah les agrées toutes les deux). Celle-ci a alors dit au Prophète (sur lui la paix et le salut) : « Voici al-Ḥawlâ’ bint Tuwayt !... » [les gens disent que] c’est une femme qui prie toute la nuit et qui ne dort point ! Le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) critiqua le fait qu’elle reste en prière toute la nuit et dit : « Accomplissez les actes dont vous êtes capables ! » Il ordonna à cette femme de cesser d’accomplir une grande partie de ses nombreuses œuvres qui peuvent s’avérer insupportables et pénibles pour elle dans le futur, l’empêchant ainsi de les effectuer avec constance. Puis, il ordonna d’accomplir des actes qu’on puisse supporter. Il a dit : « Car, par Allah ! Allah ne se lasse point jusqu’à ce que vous ne vous lassiez ! » En effet, Allah, à Lui la Puissance et la Grandeur, vous récompense selon vos œuvres tant que vous êtes réguliers dans la pratique de celles-ci. Par contre, si le serviteur se lasse d’accomplir ces œuvres puis les délaisse et les suspend, Allah cessera de les récompenser. Certes, le serviteur est récompensé grâce à ses œuvres. Donc, s’il les interrompt, sa récompense et sa gratification s’interrompront dans le cas où cette interruption n’est pas provoquée par la maladie ou le voyage. Ceci est la parole la plus vraisemblable chez les savants en ce qui concerne la définition de la lassitude mentionnée dans le ḥadith à propos d’Allah. Effectivement, la lassitude d’Allah n’est pas similaire à la nôtre, car notre lassitude est signe de fatigue et de fainéantise contrairement à celle d’Allah, à Lui la Puissance et la Grandeur, qui est l'un de Ses Attributs spécifiques et qui sied à Sa Majesté, tout en sachant qu’aucune fatigue ni fainéantise ne Le touchent.

La traduction: L'anglais L'espagnol Le turque L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le Bengali Le chinois
Présentation des traductions