عن ابن عباس -رضي الله عنهما-، قال: كان النبيُّ -صلى الله عليه وسلم- يدعو: «ربِّ أَعِنِّي ولا تُعِن عليَّ، وانصرني ولا تنصر عليَّ، وامكر لي ولا تمكر عليَّ، واهدني ويسِّر هُدايَ إليَّ، وانصرني على مَن بغى عليَّ، اللهم اجعلني لك شاكرًا، لك ذاكرًا، لك راهبًا، لك مِطواعًا، إليك مُخْبِتًا، أو مُنِيبا، رب تقبَّل توبتي، واغسل حَوْبتي، وأجب دعوتي، وثبِّت حُجَّتي، واهدِ قلبي، وسدِّد لساني، واسْلُلْ سَخِيمةَ قلبي».
[صحيح.] - [رواه أبو داود والترمذي وابن ماجه وأحمد.]
المزيــد ...

Ibn ʽAbbâs (qu'Allah l'agrée, lui et son père) relate : « Le Prophète (sur lui la paix et le salut) avait l’habitude d'invoquer en ces termes : " Seigneur ! Aide-moi et n’aide pas contre moi ; secours-moi et ne secours pas contre moi ; ruse en ma faveur et ne ruse pas contre moi ; guide-moi et facilite-moi la guidée et secours-moi contre celui qui m’opprime. Seigneur ! Fais que je sois reconnaissant envers Toi, que je T’évoque, que je Te craigne, que je Te sois très obéissant, que je Te sois humblement soumis et que je revienne [vers Toi]. Seigneur ! Accepte mon repentir, lave mes fautes, exauce mon invocation, raffermis mon argument, guide mon cœur, accorde la justesse à ma langue et retire la haine de mon cœur. " »
Authentique. - Rapporté par Ibn Mâjah.

L'explication

Le Prophète (sur lui la paix et le salut) invoquait en disant : « Ô Seigneur ! Aide-moi ! » C’est-à-dire : permets-moi de T’évoquer, de Te remercier et de T’adorer de la meilleure façon. « Et n’aide pas à mon détriment. » C’est-à-dire : ne donne pas victoire à celui qui m’empêche de T’obéir, parmi les diables, les êtres humains et les djinns. « Secours-moi et ne secours pas à mes dépens. » C’est-à-dire : laisse-moi triompher contre les mécréants et ne leur donne pas le triomphe à mes dépens, ou : laisse-moi triompher contre mon âme car elle est le plus grand de mes ennemis, et ne donne pas le triomphe à l’âme insufflant le mal sur moi, de sorte que je suive les passions et que je délaisse la droiture. « Ruse en ma faveur et ne ruse pas contre moi. » C’est-à-dire : ruse contre mes ennemis qui rusent contre moi, saisis-les de là où ils s’y attendent le moins et n’en fais pas de même avec moi. La ruse est un attribut d’action d’Allah, Exalté soit-Il, mais Il n’est pas décrit de la sorte de manière absolue. Au contraire, Il n’est décrit ainsi que lorsque cette description est louable, telle Sa ruse contre les mécréants et contre ceux rusant contre les musulmans. Il n’est donc pas permis de dénier à Allah, Exalté soit-Il, l’attribut de ruse car Il, Gloire et Pureté à Lui, l’a confirmé à Son Sujet. Nous confirmons donc cet attribut, mais de la façon qui sied à Sa Grandeur, Exalté soit-Il. « Guide-moi et facilite-moi la guidée. » C’est-à-dire : montre-moi les bonnes actions et facilite-moi le suivi de la guidée ou les voies de la compréhension, afin que l’obéissance ne me soit pas trop pénible et que je ne sois pas détourné des adorations. « Et secours-moi contre celui qui m’opprime. » C’est-à-dire : soutiens-moi contre celui qui m’a oppressé et a transgressé mes droits. « Fais que je sois reconnaissant envers Toi » : pour Tes bienfaits, « T’évoque » : à tout moment et « T’implore », c’est-à-dire : Te craigne durant les moments agréables et pénibles. « Très obéissant », c’est-à-dire : soumis, et « humble » : avec humilité, craintif et modeste. « Revenant à Toi », repentant, car le repentir est le retour du péché vers l'obéissance. « Ô Seigneur ! Accepte mon repentir ! » : Fait qu’il soit authentique avec ses conditions et toutes ses règles, de sorte qu’il ne soit pas rejeté. « Et lave mes péchés », c’est-à-dire : efface mes péchés, « exauce mes vœux » : mes invocations, et « raffermis mes propos » : contre Tes ennemis, dans cette vie d'ici-bas ou raffermis mes dires et ma véracité en ce bas monde ainsi que lors de la réponse aux deux Anges. « Guide mon cœur et oriente ma langue », c’est-à-dire : dirige et guide ma langue jusqu’à ce qu’elle ne prononce et ne dise que la vérité. « Et retire la haine de mon cœur », c’est-à-dire : ôte sa rancœur, son amertume, son animosité et sa jalousie qui émanent de la poitrine et installent les vils caractères dans le cœur.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien Ouïghour Haoussa
Présentation des traductions