عن عياض بن حمار المجاشعي -رضي الله عنه-، أن رسول الله -صلى الله عليه وسلم-، قال ذات يوم في خطبته: «ألَا إن ربي أمرني أن أُعَلِّمَكم ما جَهِلتم، ممَّا علَّمني يومي هذا، كلُّ مالٍ نَحَلتُه عبدًا حلال، وإني خلقتُ عبادي حُنَفاء كلهم، وإنهم أتتهم الشياطين فاجتالتهم عن دينهم، وحَرَّمت عليهم ما أحللتُ لهم، وأمرتهم أن يُشركوا بي ما لم أُنزِّل به سلطانا، وإن الله نظر إلى أهل الأرض، فمَقَتهم عربهم وعَجَمهم، إلَّا بقايا من أهل الكتاب، وقال: إنما بعثتُك لأبتليَك وأبتلي بك، وأنزلتُ عليك كتابًا لا يغسله الماءُ، تقرؤه نائمًا ويقظان، وإنَّ اللهَ أمرني أن أحرِق قُرَيشًا، فقلت: رب إذا يَثْلُغوا رأسي فيدعوه خُبْزة، قال: استخرجهم كما استخرجوك، واغزهم نُغزك، وأنفق فسننفق عليك، وابعث جيشا نبعث خمسة مثله، وقاتل بمن أطاعك مَن عصاك، قال: وأهل الجنة ثلاثة ذو سلطان مُقْسِط مُتَصَدِّق مُوَفَّق، ورجل رحيم رقيق القلب لكل ذي قربى ومسلم، وعفيف متعفِّف ذو عيال، قال: وأهل النار خمسة: الضعيف الذي لا زَبْر له، الذين هم فيكم تبعا لا يبتغون أهلا ولا مالا، والخائن الذي لا يخفى له طمع، وإن دقَّ إلا خانه، ورجل لا يُصبح ولا يمسي إلا وهو يخادعك عن أهلك ومالك «وذكر» البخل أو الكذب والشِّنظير الفحَّاش».
[صحيح.] - [رواه مسلم.]
المزيــد ...

ʽIyâḍ ibn Ḥimâr Al-Majâshiʽî (qu'Allah l'agrée) relate que le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) a dit un jour dans son sermon : « Certes, mon Seigneur m'a ordonné de vous enseigner ce que vous ignorez de ce qu'Il m'a enseigné en ce jour : " Tout bien que J'ai conféré à un serviteur est licite. J’ai créé tous Mes serviteurs monothéistes mais les diables vinrent à eux et les détournèrent de leur religion, leur interdirent ce que Je leur ai permis et leur ordonnèrent de M'attribuer un associé alors que Je n'ai révélé aucune preuve à ce sujet." Allah a certes regardé les habitants de la terre et les a exécrés, les arabes aussi bien que les non-arabes, si ce n'est un restant des gens du Livre. Il a dit : " Je ne t'ai envoyé qu'afin de t'éprouver et d'éprouver les autres par ton intermédiaire. J'ai fait descendre sur toi un Livre que l’eau ne saurait effacer et que tu réciteras dans ton sommeil comme en état de veille." Et Allah m'a enjoint d'anéantir Quraysh. J'ai répondu : " Ô mon Seigneur! Ils me fracasseront la tête et la laisseront tel un pain ! - Il a répliqué : Expulse-les comme ils t'ont expulsé ! Attaque-les, Nous attaquerons à tes côtés ! Dépense, on dépensera pour toi ! Envoie une armée, Nous en enverrons cinq semblables ! Combats avec ceux qui t'obéissent ceux qui te désobéissent ! " Il a dit : " Et les gens du Paradis sont de trois sortes : un détenteur du pouvoir équitable, qui fait l'aumône et à qui la réussite a été donnée ; un homme miséricordieux au cœur tendre à l'égard de tout proche et de tout musulman ; un homme chaste qui s'efforce de rester chaste et qui a une famille. Les gens de l'Enfer sont de cinq sortes : le faible que rien ne retient [de commettre le mal et la turpitude] parmi ceux qui sont à votre service et qui n'ont ni famille ni biens ; le traître qui ne laisse passer aucune occasion, aussi infime soit-elle, sans satisfaire sa cupidité ; un homme qui, matin et soir, te trompe dans ta famille et tes biens - il évoqua également l'avarice ou le mensonge - et le scabreux très obscène." »
[Authentique] - [Rapporté par Muslim]

L'explication

Le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) donna un jour un sermon à ses Compagnons et les informa qu'Allah lui avait ordonné de leur enseigner ce qu'ils ignoraient de ce que son Seigneur lui avait enseigné en ce jour. Parmi ce que son Seigneur lui avait enseigné : " Tout bien que J'ai conféré à un serviteur est licite." Allah, Exalté soit-Il, a dit que tout bien qu'Il avait donné à l'un de Ses serviteurs était licite pour lui. Ce qui est voulu ici, c'est nier [le statut de] ce qu'ils ont rendu illicite pour eux, comme certaines bêtes, et confirmer qu'en aucun cas elles ne deviennent illicites par leurs propos. En effet, tout bien que le serviteur possède est licite pour lui sauf s'il est lié à un droit ou qu'une preuve spécifique l'écarte de cette généralité du licite. Ensuite, Allah, Exalté soit-Il, a dit : " J’ai créé tous Mes serviteurs monothéistes ", c'est à dire : Je les ai tous créés musulmans ; il a été dit : " purs de toute désobéissance ", mais aussi : " sur la droiture et repentants afin d'accepter ainsi la guidée." et il aussi été dit : " Cela indique le moment où Allah prit le pacte auprès de la descendance des fils d'Adam et dit : {( Ne suis-Je pas votre Seigneur ? - Ils répondirent : Mais si, nous en témoignons...)} [Coran : 7/172]. Puis, Sa parole, Exalté soit-Il : " Mais les diables vinrent à eux et les détournèrent de leur religion, leur interdirent ce que Je leur ai permis et leur ordonnèrent de M'attribuer un associé alors que Je n'ai révélé aucune preuve à ce sujet." c'est à dire que les démons les ont entourés puis les ont entraînés et détournés de la voie véridique sur laquelle ils se trouvaient afin de les pousser sur une fausse voie. Ils leur ont rendu illicite ce qu'Allah leur avait permis, et ils leur ont ordonné de donner des associés à Allah en adorant d'autres que Lui qu'Il n'avait en aucun cas ordonné d'adorer et au sujet desquels aucune preuve qu'ils méritaient d'être adorés n'était descendue. Et la parole du Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) : " Allah a regardé les habitants de la terre et les a exécrés, les arabes aussi bien que les non-arabes, si ce n'est un restant des gens du Livre." Il a regardé les habitants de la terre avant l'envoi du Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) et Il les a trouvés semblables quant à leur polythéisme et leur égarement, puis Il s'est mis en colère contre eux hormis un restant de gens du Livre qui s'étaient accrochés à leur religion véridique et non altérée. Cependant, la majorité des gens du Livre ont modifié leur religion. Il a dit : "Je ne t'ai envoyé qu'afin de t'éprouver et d'éprouver les autres par ton intermédiaire; " c'est à dire : Je t'ai envoyé aux humains afin de voir comment tu t’acquitterais des ordres que Je t'ai dictés concernant la transmission du message et autres, tels que le combat dans la voie d'Allah comme il doit être mené, la patience en Allah et d'autres choses encore. Et Je teste aussi par ton intermédiaire ceux à qui Je t'ai envoyé ; il y en a parmi eux qui ont dévoilé leur foi et ont été sincères dans leur obéissance, d'autres qui ont manifesté inimitié et mécréance et d'autres enfin qui ont été hypocrites. Cela signifie qu'Allah les éprouve afin que leurs actes soient concrets et visibles car le Très Haut ne châtie les serviteurs qu'en fonction de ce qu'ils ont accompli et non pour ce qu'Il connaît de leurs agissements avant qu'ils ne se déroulent. En outre, Il est Le Connaisseur de toutes choses et avant même que celles-ci n'aient lieu. "J'ai fait descendre sur toi un Livre que l’eau ne saurait effacer", J'ai révélé sur toi le Coran qui est protégé dans les poitrines des hommes et qui n'est sujet à aucune disparition, car il restera tel qu'il est, au fil des époques. "Et que tu réciteras dans ton sommeil comme en état de veille.", c'est à dire que le Coran te sera préservé durant ton sommeil et ton éveil. Il a aussi été dit [que cela signifie] : " Il sera, pour toi, facile et simple à lire." " Et Allah m'a enjoint d'anéantir Quraysh", Il m'a commandé d'anéantir et de tuer les mécréants de Quraysh. " J'ai répondu : Ô mon Seigneur ! Ils me fracasseront la tête et la laisseront tel un pain ! ", c'est à dire : ils me briseront la tête et l'émietteront comme on émiette et coupe du pain. " Il a répliqué : Expulse-les comme ils t'ont expulsé ! " Allah a dit à son Prophète (sur lui la paix et le salut) d'expulser les mécréants de Quraysh comme rétribution équitable de ce qu'ils lui avaient fait, même s'il y a une différence énorme entre son expulsion légitime [à leur égard] et la leur qui était infondée et injuste. "Attaque-les, Nous attaquerons à tes côtés ! ", combat-les, Nous t'aiderons et te donnerons la victoire sur eux ! "Dépense, on dépensera pour toi ! ", dépense ce que tu possèdes dans la voie d'Allah, on te le rendra dans ce bas monde et dans l'au delà ! "Envoie une armée, Nous en verrons cinq semblables ! " ce qui signifie : si tu envoies une armée pour combattre les mécréants, Nous en enverrons cinq semblables, composées d'Anges, qui aideront les musulmans comme pendant la bataille de Badr. " Combats avec ceux qui t'obéissent ceux qui te désobéissent ! ", combats, avec les musulmans qui t'ont obéis, les mécréants qui t'ont désobéi ! Il a dit : "Et les gens du Paradis sont de trois sortes : un détenteur du pouvoir équitable, qui fait l'aumône et à qui la réussite a été donnée ; un homme miséricordieux au cœur tendre à l'égard de tout proche et de tout musulman ; un homme chaste qui s'efforce de rester chaste et qui a une famille.", les gens du Paradis sont de trois types : 1 - Un homme de justice, de pouvoir et de domination, mais qui, malgré cela, est juste envers les gens, ne les opprime pas et se comporte bien avec eux ; de plus, les causes du bien lui ont été facilitées et les portes de la bienfaisance lui ont été ouvertes. 2 - Un homme compatissant envers le petit et le grand, au cœur tendre avec tout le monde, en particulier avec ses proches et de manière générale avec tous les musulmans. 3 - Un homme qui a une famille et qui est chaste, s'abstenant de l'illicite et de la mendicité, plaçant sa confiance en Allah dans ses affaires personnelles et familiales. [Un homme] que l'amour de sa famille ainsi que la peur de ne pas trouver leur subsistance n’empêchent pas de placer sa confiance en Allah plutôt que de demander la charité aux gens et d'acquérir des biens de façon illicite ; et qui ne se laisse pas non plus préoccuper par eux au point de d'être négligeant vis à vis de la science et ses devoirs obligatoires. " Les gens de l'Enfer sont de cinq sortes : le faible que rien ne retient [de commettre le mal et la turpitude], parmi ceux qui sont à votre service et qui n'ont ni famille ni biens ; le traître qui ne laisse passer aucune occasion, aussi infime soit-elle, sans satisfaire sa cupidité ; un homme qui, matin et soir, te trompe dans ta famille et tes biens - il évoqua également l'avarice ou le mensonge - et le scabreux très obscène." Les gens de l'Enfer sont de cinq types : 1 - " Le faible que rien ne retient ", c'est à dire : rien ne le retient de commettre le mal et ce qui n'est pas recommandé. " parmi ceux qui sont à votre service et qui n'ont ni famille ni biens ", les travailleurs qui ne veulent pas d'épouses et s'écartent du licite pour commettre l'illicite ; de plus, ils ne recherchent aucun bien licite par la voie du travail dur et d'un salaire pur. 2 - " Le traître qui ne laisse passer aucune occasion, aussi infime soit-elle, sans satisfaire sa cupidité ", rien de ce qu'il désire ne peut lui échapper ; il n'est pas une chose qu'il convoite sans qu'il ne cherche comment l'obtenir jusqu'à parvenir à ses fins, même s'il doit trahir pour l'acquérir ; et c'est le summum de la description de la trahison. 3 - Le trompeur. 4 - Le menteur ou l'avare. 5 - Le scabreux qui n'est autre que la personne très obscène et de mauvais comportement.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien
Présentation des traductions