عن أبي أمامة إياس بن ثعلبة الحارثي -رضي الله عنه- مرفوعاً: «من اقْتَطَعَ حَقَّ امرئٍ مسلم بيمينه، فقد أَوْجَبَ اللهُ له النارَ، وحَرَّمَ عليه الجنةَ» فقال رجل: وإن كان شيئا يسيرا يا رسول الله؟ فقال: «وإنْ قَضِيبًا من أَرَاكٍ».
[صحيح.] - [رواه مسلم.]
المزيــد ...

Abû Umâmah Iyâs ibn Tha'labah Al-Hârithî (qu’Allah l’agrée) relate : « Celui qui s'accapare le droit d'un musulman par le biais d'un serment, Allah le condamne à l'enfer et lui interdit le paradis ». Un homme dit : « Même s'il s'agit de quelque chose d'insignifiant, ô, Messager d'Allah ? » Il dit : « Même pour un bâton d'arâk ».
[Authentique] - [Rapporté par Muslim]

L'explication

Le Prophète (sur lui la paix et le salut) informa du fait que celui qui jure mensongèrement pour s'accaparer injustement le droit d'un musulman, Allah le condamne à l'enfer et lui interdit le paradis. Un homme dit : « Même s'il s'agit d'une chose sans importance, ô, Messager d'Allah ? » Il répondit : « Même s'il s'agit d'un bâton de siwâk. »

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien
Présentation des traductions