عن أنس -رضي الله عنه- قال: خَطَبَنَا رسولُ اللهِ -صلى الله عليه وسلم- خُطْبَةً ما سمعتُ مثلها قَطُّ، فقال: «لو تَعْلَمُونَ ما أَعْلَمُ، لَضَحِكْتُمْ قَلِيلًا وَلَبَكَيْتُمْ كَثِيرًا». فَغَطَّى أَصْحَابُ رسولِ اللهِ -صلى الله عليه وسلم- وُجُوهَهُم، ولهم خَنِينٌ. وفي رواية: بَلَغَ رسولَ اللهِ -صلى الله عليه وسلم- عن أَصْحَابِهِ شَيْءٌ فَخَطَبَ، فقال: «عُرِضَتْ عَلَيَّ الجَنَّةُ والنَّارُ، فَلَمْ أَرَ كاليومِ في الخيرِ والشرِ، ولو تَعْلَمُونَ ما أَعْلَمُ لَضَحِكْتُمْ قَلِيلًا وَلَبَكَيْتُمْ كَثِيرًا». فما أَتَى على أصحابِ رسولِ اللهِ -صلى الله عليه وسلم- يومٌ أَشَدُّ مِنْهُ، غَطَّوا رُءُوسَهُمْ ولهم خَنِينٌ.
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

Anas (qu’Allah l’agrée) a dit : « Le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) nous fit un sermon dont jamais je n’en avais entendu de pareil, puis il a dit : « Si vous saviez ce que je sais, vous ririez peu et vous pleureriez beaucoup ! » Les Compagnons se couvrirent le visage et se mirent à sangloter. Et dans une version de Muslim : « Le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) apprit quelque chose à ses Compagnons. Il leur a alors dit dans un sermon : « On m’a montré le Paradis et l’Enfer. Je n’ai jamais vu de bien ni de mal comme en ce jour. Si vous saviez ce que je sais, vous ririez peu et vous pleureriez beaucoup. » Les Compagnons (qu’Allah les agrée) du Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) ne connurent pas de jour plus dur que celui-là. Ils se couvrirent tous la tête et le bruit de leurs sanglots envahit l’atmosphère.
[Authentique] - [Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim]

L'explication

Le Prophète (sur lui la paix et le salut) fit un sermon à ses Compagnons dont jamais ils n’en avaient entendu de pareil. Puis, parmi ses propos, il a dit : « On m’a montré le Paradis et l’Enfer. Je n’ai jamais vu de bien ni de mal comme en ce jour. Si vous saviez ce que je sais des frayeurs de l’au-delà, de ce qui a été préparé comme délices dans le Paradis et de ce qui a été préparé comme douloureux châtiment en Enfer, vous ririez peu et vous pleureriez beaucoup ! » Les Compagnons (qu’Allah les agrée) du Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) ne connurent pas de jour plus dur que celui-là et ils se mirent à sangloter.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Tagalog Indien
Présentation des traductions