عَنِ ‌ابْنِ عَبَّاسٍ رَضِيَ اللهُ عَنْهُمَا قَالَ:
كَانَ النَّبِيُّ صَلَّى اللهُ عَليهِ وَسَلَّمَ لا يَعْرِفُ فَصْلَ السُّورةِ حَتَّى تَنْزِلَ عَليْهِ {بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ}.

[صحيح] - [رواه أبو داود]
المزيــد ...

Ibn 'Abbâs (qu'Allah l'agrée, lui et son père) relate :
" Le Prophète (qu’Allah le couvre d’éloges et le préserve) ne connaissait pas la séparation d'une sourate à une autre, jusqu'à ce que descende sur lui : { Au Nom d'Allah, le Très Miséricordieux, Celui qui fait Miséricorde }.

Authentique. - Rapporté par Abû Dâwud.

L'explication

Ibn 'Abbâs (qu'Allah les agrée tous les deux) explique que le noble Coran descendait sur le Prophète et il ne connaissait pas ses séparations ni ses fins jusqu'à ce que descende sur lui : " Au nom d'Allah, le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux. " Alors, il savait que la sourate précédente était conclue et il y avait le commencement d'une nouvelle sourate.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le bengali Le chinois Le persan Indien Vietnamese Cinghalais Ouïghour kurde Haoussa Malayalam Télougou Swahili Tamoul Birman Thaïlandais pachtou Assamais Albanais السويدية الأمهرية
Présentation des traductions

Parmi les points profitables de ce hadith

  1. La " Basmalah " sépare entre les sourates excepté entre la sourate : Les Prises de Guerre (n°8) et la sourate : Le Repentir (n°9).