عن البراء بن عازِب -رضي الله عنهما- قال: «أَمرَنا رسول الله -صلى الله عليه وسلم-بِسَبْعٍ، وَنَهَانَا عن سَبْعٍ: أَمَرْنَا بِعِيَادَةِ الْمَرِيضِ، وَاتِّبَاعِ الْجِنَازَةِ، وَتَشْمِيتِ الْعَاطِسِ، وَإِبْرَارِ الْقَسَمِ (أَوْ الْمُقْسِمِ)، وَنَصْرِ الْمَظْلُوم، وَإِجابة الدَّاعي، وَإِفْشاءِ السَّلامِ. وَنَهَانَا عن خَوَاتِيمَ- أَو عن تَخَتُّمٍ- بِالذَّهَب، وَعَنْ الشُّرب بِالْفِضَّة، وعن المَيَاثِر، وعن الْقَسِّيِّ، وَعن لُبْسِ الحرِيرِ، وَالإِسْتَبْرَقِ، وَالدِّيباج».
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

Al Barâ' Ibn 'Âzib (qu'Allah les agrée tous les deux) a dit : " Le Messager d'Allah (paix et salut sur lui) nous a ordonné sept choses et nous en a interdit sept autres : Il nous a ordonné de visiter le malade, de suivre le cortège funèbre, d'implorer la miséricorde [d'Allah] pour celui qui éternue, de respecter son serment (ou d'aider quelqu'un à respecter le sien), de venir en aide à l'opprimé, de répondre à l'invitation et de répandre le salut. Et il nous a interdit de porter des bagues en or, de boire [dans des récipients] en argent, les couvertures en soie [en guise de selles], les vêtements [de type] dit " Qassî " ainsi que de porter de la soie, du brocart ou des étoffes de soie. "

L'explication

Le Prophète (paix et salut sur lui) a été envoyé pour parfaire les nobles caractères d'où le fait qu'il a incité à tout comportement et œuvre nobles et a interdit toute ce qui est laid et vil. Et parmi cela, il y a les choses qu'il a ordonnées dans ce hadith et qui sont : la visite du malade dans laquelle il y a l'accomplissement d'un devoir envers le musulman, en l'apaisant et en invoquant Allah en sa faveur ; le suivi du cortège funèbre du fait de la grande récompense pour celui qui le suit et pour les invocations adressées au défunt, sans oublier le salut adressé aux morts ainsi que l'exhortation et la considération [tirées lors de la visite des tombes] ; l'imploration de la miséricorde pour celui qui éternue s'il a loué Allah après son éternuement en lui disant : " Qu'Allah te fasse miséricorde ! " ; le respect de son serment ou aider quelqu'un à respecter son serment s'il n'y a pas de préjudice à cela et pour ne pas ainsi devoir l'expier, accepter son appel et réconforter son esprit ; le fait de secourir l'opprimé de son oppresseur étant donné que cela fait partie de rejeter l'injustice, repousser le transgresseur, le réfréner de faire le mal et interdire tout ce qui est blâmable ; le fait de répondre à l'invitation de celui qui t'invite car il y a en cela un rapprochement des cœurs, une purification des âmes. Par opposition, le refus [de répondre] entraîne la solitude et l'antipathie. Si l'invitation concerne le repas de noces alors le fait d'y répondre est obligatoire tandis que répondre à toute autre invitation n'est que recommandé ; la propagation du salut qui consiste à le proclamer et le manifester en le donnant à chaque musulman et cela est l'accomplissement de la tradition [prophétique] ainsi que l'invocation envers les musulmans afin d'engendrer l'affection mutuelle. Et en ce qui concerne les choses que le Messager d'Allah (paix et salut sur lui) a interdites à travers ce hadith, il y a : Le fait de porter des bagues en or pour les hommes car cela les féminise, les rend efféminés et annule leur virilité ; le fait de boire dans des récipients en argent car il y a en cela du gaspillage et de l'orgueil. Et s'il est interdit de boire dans ce type de récipients alors que le besoin peut s'en faire sentir, alors le reste des autres utilisations est aussi interdit et illicite, et cela à plus forte raison ; l'interdiction pour les hommes d'utiliser des couvertures en soie en guise de selles, les vêtements [de type] dit : " Qassî " ainsi que la soie (« Al Harîr »), les étoffes soyeuses (" Ad-Dîbâj "), le brocart (" Al Istabraq "), etc. qui sont tous des [autres] types de soie pour les hommes. En effet, cela incite à la douceur et au confort qui sont deux causes de l'inaction et de l'opulence, alors que l'homme est appelé à être actif, robuste et plein de vigueur afin d'être toujours prêt à accomplir son devoir de défense envers sa religion, son honneur et sa patrie.

La traduction: L'anglais Le turque L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le chinois
Présentation des traductions