عن أبي الأسود، قال: قَدِمْتُ المدينة، فَجَلَسْتُ إلى عمر بن الخطاب -رضي الله عنه- فَمَرَّتْ بهم جَنازة، فَأُثْنِيَ على صاحِبِها خيراً، فقال عمر: وجَبَتْ، ثم مَرَّ بأُخْرَى فَأُثْنِيَ على صاحِبِها خيراً، فقال عمر: وجَبَتْ، ثم مَرَّ بالثالثة، فَأُثْنِيَ على صاحِبِها شَرَّا، فقال عمر: وجَبَتْ، قال أبو الأسود: فقلت: وما وجَبَتْ يا أمير المؤمنين؟ قال: قلت كما قال النبي -صلى الله عليه وسلم-: «أيُّما مُسلم شَهِد له أربعة بخير، أدخله الله الجنة» فقلنا: وثلاثة؟ قال: «وثلاثة» فقلنا: واثنان؟ قال: «واثنان» ثم لم نَسْأَلْهُ عن الواحد.
[صحيح.] - [رواه البخاري.]
المزيــد ...

Abû al-Aswad relate : « Je me rendis à Médine et m'assis avec 'Umar ibn al-Khattâb (qu'Allah l'agrée). Alors qu'un convoi funèbre passait, les gens firent les éloges du défunt et `Umar dit : « Il lui est garanti ! » Puis un autre passa ; les gens firent les éloges du défunt et `Umar dit : « Il lui est garanti ! » Enfin, un troisième passa ; les gens blâmèrent le défunt et `Umar dit : « Il lui est garanti ! » Abû al-Aswad dit alors : « Je dis : « Que signifie : « Il lui est garanti ! », ô, commandeur des croyants ? » Il dit : « J'ai répété ce qu'a dit le Prophète (sur lui la paix et le salut) : « Lorsque quatre personnes témoignent en faveur d'un musulman, Allah le fait entrer au Paradis. » Nous dîmes : « Et trois ? » Il dit : « Et trois ! » Nous dîmes : « Et deux ? » Il dit : « Et deux ! » Puis, nous ne lui avons pas demandé si cela était valable pour une seule personne ».

L'explication

Un convoi funèbre passa devant `Umar (qu'Allah l'agrée), qui était entouré de quelques personnes. Quand les gens témoignèrent en faveur du défunt et mentionnèrent sa piété, `Umar (qu'Allah l'agrée) dit : « Il lui est garanti ! » Puis un autre convoi passa, les gens témoignèrent en faveur du défunt et mentionnèrent sa piété (comme pour le premier) et `Umar (qu'Allah l'agrée) dit : « Il lui est garanti ! » Enfin, un troisième convoi passa et les gens témoignèrent à l'encontre du défunt. `Umar (qu'Allah l'agrée) dit alors : « Il lui est garanti ! » Abu al-Aswad, n'ayant pas compris les propos de `Umar (qu'Allah l'agrée), voulut en saisir le sens. `Umar (qu'Allah l'agrée) dit alors : « Je vous ai dit la même chose que le Prophète (sur lui la paix et le salut), qui a dit : « Lorsque quatre personnes de bien et de vertu témoignent pour un musulman qu'il fait partie des gens de bien et de vertu, le Paradis lui est garanti. Les compagnons qui entendirent le Prophète (sur lui la paix et le salut) dire cela demandèrent : « Et si trois personnes témoignent en sa faveur ? » Il dit : « Il en est de même si trois personnes témoignent en sa faveur ! » Ils dirent : « Et celui pour qui deux personnes témoignent, sera-t-il parmi les gens du Paradis ? » Il dit : « Et celui pour qui deux personnes témoignent, le Paradis lui est garanti ! » Ensuite, nous ne lui avons pas demandé si celui pour qui une seule personne témoigne entrera au paradis".

La traduction: L'anglais L'espagnol Le turque L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le Bengali Le chinois
Présentation des traductions