عن عبد الله بن عمرو -رضي الله عنهما- قال: كنا مع رسول الله - صلى الله عليه وسلم- في سفر، فَنَزَلنَا مَنْزِلًا، فَمِنَّا مَنْ يُصلِح خِبَاءَه، ومِنَّا من يَنتَضِل، ومِنَّا مَن هو في جَشَرِهِ، إِذْ نادى مُنادي رسول الله -صلى الله عليه وسلم-: الصَّلاةُ جَامِعَةٌ. فاجْتَمَعنَا إلى رسول الله - صلى الله عليه وسلم - فقال: «إِنَّه لَمْ يَكُن نبي قبْلِي إِلاَّ كَان حَقًّا عليه أَنْ يَدُلَّ أُمَّتَه عَلَى خَيرِ مَا يَعْلَمُهُ لَهُم، ويُنذِرَهُم شّرَّ ما يعلمه لهم، وإِنَّ أُمَّتُكُم هذه جَعَل عَافِيَتَهَا في أوَّلِها، وَسَيُصِيبُ آخِرَهَا بَلاَءٌ وأُمُورٌ تُنكِرُونَهَا، وتَجِيءُ فِتنَةٌ يُرَقِّقُ بَعْضُهَا بَعضًا، وتَجِيءُ الفتنة فيقول المؤمن: هذه مُهلِكَتِي، ثُمَّ تَنْكَشِف، وتجيء الفتنة فيقول المؤمن: هَذِه هذِه. فمَنْ أَحَبَّ أنْ يُزَحْزَحَ عن النار، ويدخل الجنة، فَلْتَأْتِه مَنِيَتُهُ وهو يؤمن بالله واليوم الآخر، وَلْيَأتِ إِلى النَّاسِ الَّذِي يُحِبُّ أَنْ يُؤْتَى إليه، ومَنْ بَايَع إِمَامًا فَأَعْطَاه صَفْقَةَ يَدِهِ، وَثَمْرَةَ قلْبِهِ، فَلْيُطِعُه إِن اسْتَطَاع، فَإِن جَاء آخَرُ يُنَازِعُه فَاضْرِبُوا عُنُقَ الآخَرِ».
[صحيح.] - [رواه مسلم.]
المزيــد ...

AbdaLlah Ibn ‘Amr (qu’Allah l’agrée) a dit : « alors que nous étions en voyage avec le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut), nous fîmes une halte. Certains d’entre nous montèrent leurs tentes, d’autres s’entrainèrent au tir à l’arc et d’autres encore firent paître leurs bêtes. Soudain, le muezzin du Messager d’Allah [i.e. : l’homme chargé de faire l’appel à la prière] proclama : « La prière en commun ! » Alors, nous nous rassemblâmes auprès du Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) qui dit : « Il n’y a pas eu de Prophète avant moi qui n’ait eu le devoir de guider sa communauté vers ce qui était meilleur pour elle et de l’avertir contre ce qui était mauvais. Pour ce qui est de votre communauté que voici, sa sécurité a été placée à son début quant à sa fin, celle-ci sera touchée par des épreuves et des choses que vous désapprouverez. Des troubles viendront qui ne seront [toutefois] rien comparés aux suivants. C’est alors qu’un trouble se manifestera et le croyant s’exclamera : « C’est celui-ci qui me détruira ! » Puis, il se dissipera et un autre apparaîtra, le croyant s’exclamera de nouveau : « Celui-ci ! Celui-ci ! » Par conséquent, que celui qui souhaite être éloigné de l’Enfer et entrer au Paradis fasse en sorte que la mort lui vienne alors qu’il croit en Allah et au Jour Dernier et qu’il traite les gens comme il aimerait qu’on le traite ! Et celui qui a fait acte d’allégeance à un imam en mettant sa main dans la sienne et en l’assurant de sa sincère loyauté, alors qu’il lui obéisse autant que possible ! Et si quelqu’un d’autre vient disputer l’autorité de cet imam, alors tranchez la tête à ce dernier ! »

L'explication

On déduit de ce hadith que les prédicateurs ont l’obligation, comme les Prophètes (sur eux la paix et le salut), de montrer le bien, d’exhorter les gens à l’accomplir et de les guider vers lui tout comme ils doivent montrer le mal et mettre en garde les gens contre lui. On note que la première génération de cette communauté a obtenu le bien et a été préservée des épreuves qui l’ont touchées contrairement aux dernières générations qui seront frappées par le mal et les afflictions qui confirmeront que les troubles à venir ne seront rien comparés aux suivants. Le salut contre ces troubles ne reposera que sur l’Unicité Divine (« At-Tawhîd »), l’attachement à la Tradition du Prophète (« As-Sunnah »), les bonnes relations avec les gens, le respect de l’allégeance faite au dirigeant sans remettre en cause son autorité et de combattre ceux qui veulent désunir le groupe des musulmans.

La traduction: L'anglais L'espagnol Le turque L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le Bengali Le chinois
Présentation des traductions