عن عبد الله بن أبي أوفى -رضي الله عنه- قال: جاء رجل إلى النبي -صلى الله عليه وسلم- فقال: إني لا أستطيع أن آخذ من القرآن شيئا فَعَلِّمْنِي ما يُجْزِئُنِي منه، قال: "قل: سبحان الله، والحمد لله، ولا إله إلا الله، والله أكبر، ولا حول ولا قوة إلا بالله العلي العظيم"، قال: يا رسول الله، هذا لله -عز وجل- فما لي، قال: قل: اللهم ارْحَمْنِي وَارْزُقْنِي وَعَافِنِي وَاهْدِنِي. فلما قام قال: هكذا بيده فقال رسول الله -صلى الله عليه وسلم-: «أما هذا فقد ملأ يده من الخير».
[حسن.] - [رواه أبو داود وأحمد.]
المزيــد ...

‘Abdullah ibn Abî Awfâ (qu’Allah l’agrée) relate : « Un homme est venu voir le Prophète (sur lui la paix et le salut) et lui a dit : "Je n’arrive à rien mémoriser du Coran ! Enseigne-moi quelque chose qui me suffira ! - Il répondit : Dis : "Gloire à Allah ! Louange à Allah ! Il n’y aucune divinité, digne d’adoration, en dehors d’Allah ! Allah est Plus Grand [que tout] ! Et il n’y a de force ni de puissance si ce n’est en Allah, Le Très-Haut, l’Immense." - L’homme dit : Ô Messager d’Allah ! Ceci est pour Allah et [que dois-je dire] pour moi ? - Il lui répondit : Dis : "Ô Allah ! Fais-moi miséricorde, accorde-moi ma subsistance, préserve-moi et guide-moi !" Lorsqu’il se leva, ll fit un signe de la main [qui voulait dire : "Comme ça !"]. Le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) a alors conclu en disant : "Quant à celui-ci, il a rempli ses mains de bien !" »
[Bon] - [Rapporté par Abû Dâwud - Rapporté par Aḥmad]

L'explication

Ce noble hadith explique le statut [ainsi que ce qu'il faut faire dans] le cas de celui qui n’arrive à rien mémoriser du Coran, comment doit-il prier ? Le Prophète (sur lui la paix et le salut) expliqua à ce bédouin, qui n’arrivait à rien mémoriser du Coran, qu’il devait dire : « SubḥânaLlâh ! » (Gloire et Pureté à Allah !) : cela consiste à reconnaître qu'Allah est Pur d'un quelconque manquement ; « Al-ḤamduliLlâh » (Louange à Allah !) ; « Lâ Ilâha illaLlâh » (Il n'est de divinité, digne d’adoration, excepté Allah) : aucune divinité ne mérite d’être adoré en dehors de Lui ; « Allâhu Akbar ! » (Allah est plus Grand [que tout] ! ) ; « Lâ Ḥawla wa lâ Quwwata illâ biLlâh Al-'Alîy, Al-'Aẓîm » (Il n’est de force ni de puissance qu’en Allah, Le Très-Haut, l’Immense » : on ne peut passer d’une situation à une autre sans Allah. Puis, lorsque le bédouin le sollicita afin qu’il lui apprenne une invocation à dire dans sa prière, le Prophète (sur lui la paix et le salut) lui apprit ces paroles qui englobent tout le bien de ce bas monde ainsi que celui de l’au-delà : « Allahumma rḥamnî wa rzouqnî wa 'âfinî wa hdinî ! » (Ô Allah ! Fais-moi miséricorde, accorde-moi ma subsistance, préserve-moi et guide-moi !) Enfin, le Prophète (sur lui la paix et le salut) démontra la majesté de ces invocations et de ces rappels, en disant du bédouin qui est reparti : « Quant à celui-ci, il a rempli ses mains de bien ! »

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien
Présentation des traductions