عن أبي قتادة -رضي الله عنه-: «أن النبي -صلى الله عليه وسلم- كان يقرأ في الظهر في الأوليين بأم الكتاب، وسورتين، وفي الركعتين الأخريين بأم الكتاب ويسمعنا الآية، ويطول في الركعة الأولى ما لا يطول في الركعة الثانية، وهكذا في العصر وهكذا في الصبح».
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

Abû Qatâdah (qu’Allah l’agrée) relate : « Le Prophète (sur lui la paix et le salut) récitait, dans les deux premières unités de la prière du midi (« ṣalâtu-ẓ-ẓuhr ») : « La mère du Livre » ainsi que deux Sourates ; et dans les deux dernières unités, il récitait : « La mère du Livre. » Parfois, il nous faisait entendre un verset. Il tardait plus dans la première unité que dans la deuxième. Il en était de même pour la prière de l'après-midi (« ṣalâtu-l-‘aṣr ») et celle de l'aube (« ṣalâtu-ṣ-ṣubḥ ») »
[Authentique] - [Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim]

L'explication

Ce noble récit nous apprend que lors des prières à voix basse, comme la prière du midi (« ṣalâtu-ẓ-ẓuhr ») et celle de l'après-midi (« ṣalâtu-l-‘aṣr »), le Prophète (sur lui la paix et le salut) récitait la sourate : « Al-Fâtiḥah » ainsi qu'une autre sourate, dans les deux premières unités, et sourate « Al-Fâtiḥah » seulement dans les deux dernières, exactement comme pour la prière à voix haute. Et il n'y a aucun mal à élever légèrement la voix afin que les gens apprennent.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien
Présentation des traductions