عن أبي سليمان خالد بن الوليد -رضي الله عنه- قال: لقد انقطعت في يدي يوم مُؤْتَةَ تسعة أسياف، فما بقي في يدي إلا صَفِيحَةٌ يمانية.
[صحيح.] - [رواه البخاري.]
المزيــد ...

Abû Sulaymân Khâlid ibn Al-Walîd (qu’Allah l'agrée) à dit : « Neuf sabres se sont brisés entre mes mains, à la bataille de Mu’tah, et je n’avais plus pour me battre qu’une épée yéménite ! »
[Authentique] - [Rapporté par Al-Bûkhârî]

L'explication

Khâlid ibn Al-Walîd (qu’Allah l’agrée), le cavalier de l’Islam, le lion des batailles et le meneur des combattants, était parmi les nobles de Quraysh à l’époque préislamique et il embrassa l’Islam avant la conquête de La Mecque. En effet, il faisait partie de l’armée des polythéistes de Quraysh lors de la bataille d’Uḥud, puis il se convertit à l’Islam. Cela prouve clairement la parfaite puissance d’Allah, à Lui la Puissance et la Grandeur, et que les affaires de crise sont dans Sa Main, de même qu’Il égare qui Il veut et guide qui Il veut. Dans ce hadith, Khâlid ibn Al-Walîd (qu’Allah l’agrée) informe du fait que neuf sabres se sont brisés entre ses mains à la bataille de Mu’tah, et cela démontre sa bravoure, qu’Allah soit satisfait de lui.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien
Présentation des traductions