عن أبي هريرة -رضي الله عنه- مرفوعاً: «يقول اللهُ: إذا أراد عبدي أنْ يعملَ سيئةً، فلا تكتبوها عليه حتى يعملَها، فإنْ عَمِلها فاكتبوها بمثلِها، وإنْ تركها مِن أجلي فاكتبوها له حسنةً، وإذا أراد أنْ يعملَ حسنةً فلم يعملها فاكتبوها له حسنةً، فإنْ عملها فاكتبوها له بعشر أمثالها إلى سبعِ مائة ضِعْفٍ».
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

Abû Hurayrah (qu’Allah l’agrée) relate que le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) a dit : « Allah (Gloire sur Lui) a dit [en s’adressant aux Anges chargés d’observer chaque personne] : « Lorsque Mon serviteur envisage de commettre une mauvaise action, inscrivez-la uniquement lorsqu’il la commet. S’il la commet, inscrivez alors son équivalent. Mais s’il ne l’accomplit pas pour Moi, alors inscrivez-lui une bonne action. Si Mon serviteur envisage d’accomplir une bonne action, alors inscrivez-la décuplée et majorée jusqu’à plus de sept cent fois. »
[Authentique] - [Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim]

L'explication

Ce discours d’Allah, le Très-Haut, adressé à Ses Anges chargés de préserver et d’enregistrer les œuvres de l’individu prouve le bienfait d’Allah envers l’être humain, ainsi que Son indulgence. Sa Parole : « Lorsque Mon serviteur envisage de commettre un péché, alors inscrivez-le uniquement lorsqu’il le commet. » peut vouloir désigner les œuvres du cœur et des membres, et c’est ce qui est apparent car il y a effectivement des textes religieux qui prouvent que les œuvres du cœur sont pris en compte et rétribuées. Allah, le Très-Haut, dit : {Quiconque cherche à y commettre injustement un sacrilège, alors Nous lui ferons goûter un châtiment douloureux.} [Sourate : Al Hajj / Verset : 25] et dans un hadith authentique : « Si deux musulmans s’affrontent avec leurs sabres, alors le tueur et le tué sont en Enfer ! » Je demandai : « Ô Messager d’Allah ! D’accord pour le tueur, mais qu’en est-il du tué ? » Le Prophète (sur lui la paix et le salut) répondit : « Certes, il avait la ferme intention de tuer son compagnon ! » En effet, ces textes permettent de préciser la Parole générale d’Allah : « Lorsque Mon serviteur envisage de commettre un péché, alors inscrivez-le uniquement lorsqu’il le commet. » Et ceci ne contredit pas Sa Parole au sujet du péché : « inscrivez-le uniquement lorsqu’il le commet. » En effet, la détermination du cœur et sa résolution sont considérées comme une œuvre. Sa Parole : « S’il le commet, inscrivez alors son équivalent. » signifie : inscrivez uniquement un péché. Allah, le Très-Haut, a dit : {Quiconque viendra avec le bien aura dix fois autant ; et quiconque viendra avec le mal ne sera rétribué que par son équivalent. Et on ne leur fera aucune injustice.} [Sourate : Al An’âm / Verset : 160] Il a aussi dit : {Quiconque fait une mauvaise action ne sera rétribué que par son pareil ; et quiconque, mâle ou femelle, fait une bonne action tout en étant croyant, alors ceux-là entreront au Paradis pour y recevoir leur subsistance sans compter.} [Sourate : Ghâfir / Verset : 40]. Sa Parole : « Mais s’il ne l’accomplit pas pour Moi, alors inscrivez-lui une bonne action. » Ici, il est bien précisé que l’abandon du péché est vraiment accompli pour Allah, le Très-Haut, c’est-à-dire : par crainte et pudeur envers Lui. Par contre, s’il l’abandonne par empêchement, par peur des gens, ou pour tout autre raison, alors il ne lui sera pas inscrit de bonne action, mais on lui enregistrera plutôt un péché. Sa Parole : « Si Mon serviteur envisage d’accomplir une bonne action, alors inscrivez-la décuplée et majorée jusqu’à sept cent fois et plus encore. » est une bienveillance d’Allah, le Très-Haut, le Généreux, le Bienfaiteur envers Ses serviteurs. La louange et l’éloge Lui reviennent. Il n’y a pas de générosité aussi grande que la Sienne. Le simple fait d’envisager d’accomplir une bonne action est inscrit comme une bonne œuvre complète, puis elle est comptabilisée comme dix bonnes actions jusqu’à sept cent multiples. A travers ce hadith, le Prophète (sur lui la paix et le salut) a attribué cette parole à Allah, le Très-Haut, lorsqu’il a dit : « Allah a dit : « Lorsque Mon serviteur envisage de… » Cette parole fait partie de la législation d’Allah qui inclut Sa promesse envers Ses serviteurs, ainsi que Sa bienveillance. De plus, cette parole n’est pas considérée comme faisant partie du Coran et elle n’est pas non plus créée car La Parole d’Allah (Gloire sur Lui) n’est pas [le fruit de] Sa création.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien
Présentation des traductions