عن عائشة -رضي الله عنها-: أنَّ النَّبيَّ -صلى الله عليه وسلم- كَانَ إِذَا اشْتَكى الإنْسَانُ الشَّيْءَ مِنْهُ، أَوْ كَانَتْ بِهِ قَرْحَةٌ أَوْ جُرْح، قالَ النبيُّ -صلى الله عليه وسلم- بأُصبعِهِ هكذا - ووضع سفيان بن عيينة الراوي سبابته بالأرض ثم رفعها- وقالَ: «بِسمِ اللهِ، تُرْبَةُ أرْضِنَا، بِرِيقَةِ بَعْضِنَا، يُشْفَى بِهِ سَقِيمُنَا، بإذْنِ رَبِّنَا».
[صحيح.] - [متفق عليه .]
المزيــد ...

ʽÂ’ishah (qu'Allah l'agrée) relate : « Lorsque quelqu’un était souffrant, avait un ulcère ou une blessure, le Prophète (sur lui la paix et le salut) disait en faisant ainsi avec son doigt - Sufyân ibn ‘Uyaynah, le rapporteur du ḥadith, posa son index sur le sol, puis le releva - : « Au nom d’Allah ! La terre de notre sol et la salive de l’un d’entre nous, on guérit par cela notre malade, avec la permission de notre Seigneur ! »
[Authentique] - [Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim]

L'explication

Lorsque quelqu’un était malade, blessé ou souffrant, le Prophète (sur lui la paix et le salut) mettait de sa salive sur son index, puis il le frottait au sol afin qu’il s’imprègne de la terre et l’essuyait enfin sur la blessure ou l’endroit malade en disant : « Au nom d’Allah ! La terre de notre sol et la salive de l’un d’entre nous, on guérit avec cela notre malade, avec la permission de notre Seigneur ! »

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien
Présentation des traductions